Axes et projets

 

bandeau 082015 2

 

dons4ok

Axes de recherche

Axe 1 : Imagerie exploratoire

Molécules photoactivables pour le diagnostic et le théranostic

recherche laser

Des sondes multimodales fonctionnalisées ciblant spécifiquement les tumeurs sont développées dans le but d’améliorer le guidage chirurgical. En particulier l’utilisation de nanoparticules (NPs) enrobées de silice a rendu possible dans un modèle murin, une détection rapide des ganglions sentinelles tout en assurant une élimination des NPs par voie hépatobiliaire. Ceci ouvre des perspectives intéressantes pour l’enrobage de NPs inorganiques peu biocompatibles ce qui permettait leur élimination de l’organisme (ACS Nano, 2013).L’utilisation de la thérapie photodynamique avec le Foslip® à faible dose a permis, dans un modèle préclinique, de prévenir l’apparition des cancers liés aux maladies inflammatoires du colon (Inflamm Bowel Dis 2014).

Imagerie exploratoire

Les recherches portent sur la réalisation d’examens en decubitus comme l’échographie et la chirurgie afin de permettre un meilleur repérage des lésions observées en IRM et diminuer le temps d’acquisition des examens.L’objectif final est de promouvoir un dépistage par IRM à plus grande échelle.
En savoir plus sur ce projet de recherche

Projets de recherche fondamentale soutenus par les partenaires régionaux

logos partenaires recherche

Optimisation d’une thérapie anti-cancéreuse focalisée par des nanoparticules photoactivables.

Ce projet porté par le Dr Lina Bolotine s’inscrit dans le contexte du traitement des petites tumeurs ORL. Il a pour but de développer un traitement non-invasif et peu morbide par l’utilisation d’une nouvelle classe de molécules activables par la lumière ayant une forte sélectivité pour la tumeur de façon à limiter les effets secondaires. L’expérimentation pour tester l’efficacité thérapeutique de ces molécules est réalisée au laboratoire sur des modèles pré-cliniques. Ce projet est en partie financé par la Ligue Contre le Cancer du Grand Est (CCIR-GE). Dans le cadre de ce projet, l’école doctorale Biologie, Santé, Environnement (BioSE) de l’Université de Lorraine a attribué une allocation ministérielle de recherche pour 3 ans (2015-2018) à une étudiante en thèse. 

Sujet de la thèse : Optimisation de la thérapie photodynamique par la nanovectorisation du photosensibilisateur mTHPC à l’aide de microvésicules cellulaires.

Bilan préthérapeutique et peropératoire par fluorescence ou photodiagnostic.

Ce projet porté par le Pr Frédéric Marchal a pour but d’améliorer le diagnostic pour une meilleure prise en charge des cancers gynécologiques, en particulier de l’ovaire. L’imagerie de fluorescence utilisant des agents photoactivables se localisant spécifiquement dans les tumeurs est une technologie prometteuse pour localiser les lésions cancéreuses invisibles à l’œil nu. Ainsi, le chirurgien guidé par l’imagerie de fluorescence peut parfaire la résection tumorale. L’expérimentation consiste à évaluer des agents photoactivables novateurs comme les « quantum dots » sur des modèles pré-cliniques. La Ligue Contre le Cancer du Grand Est (CCIR-GE), la Région Lorraine et l’Université de Lorraine participent au financement de ce projet.

Dans le cadre de ce projet, la Région Lorraine est associée à l’ICL pour le financement sur 3 ans (2015-2018) d’une allocation de recherche attribuée par l’école doctorale BioSE à un étudiant en thèse.

Sujet de la thèse :
Nanosondes multimodales pour guider la chirurgie des carcinomatoses péritonéales d’origine ovarienne.

Développement et transfert d’un fluorimètre portable pour le suivi de la photosensibilité résiduelle du patient après PDT : en savoir plus. (

 

Axe 2 : Diagnostic moléculaire – Biomarqueurs et réponse thérapeutique

Diagnostic moléculaire tumoral

L’objectif est de développer la médecine personnalisée innovante en cancérologie par la structuration d’une plateforme permettant un diagnostic intégré et rapide, avec comme principe de base le continuum recherche-soin et une application rapide des recherches jusqu’au lit du patient. Les travaux de recherche en diagnostic moléculaire tumoral sont directement liés à l’activité clinique de l’ICL.
Face au développement croissant de thérapies nécessitant ce diagnostic moléculaire, l’ICL s’est dernièrement doté du séquençage de nouvelle génération (NGS) en cours de déploiement.


En savoir plus sur ce projet de recherche
 

Biomarqueurs et réponse thérapeutique

Sur la base de recherches fondamentales développées dans les laboratoires partenaires, de nouvelles pistes de marqueurs sont explorées : ADN tumoral circulant, nouvelles protéines impliquées dans le développement de la tumeur…. L’analyse des formes phosphorylées des protéines de signalisation permet de fournir des explications mécanistiques en matière de prédiction de réponse ou de résistance. Ces résultats servent de base à la proposition de nouvelles approches de traitements.
En radiothérapie, les variations de susceptibilité individuelle à la toxicité aigüe ou tardive, constituent une piste intéressante pour élaborer des protocoles thérapeutiques personnalisés. Une étude clinique est en cours de mise en place en pédiatrie.
 

Axe 3 : Qualité et satisfaction des soins, qualité de vie–Bénéfice sur la santé perçue de nouveaux traitements ou de nouvelles stratégies complexes

Activité de Recherche clinique dans les départements et services de l’ICL

L’essai clinique ITACTS financé par le programme hospitalier de recherche clinique (PHRC) en cancérologie a débuté en 2014. Il s’agit d’une étude randomisée, multicentrique dont l’ICL est promoteur. Elle est destinée à comparer la technique d’auto-compression mammographique par la patiente, à la technique standard de compression par le manipulateur sur la valeur de l’épaisseur du sein comprimé.
L’essai clinique PANDAS soutenu par le groupe PRODIGE et le Cancéropôle Grand-Est est une étude de phase II, randomisée multicentrique dont l’ICL assurera la promotion. Il est destiné à étudier une chimiothérapie néoadjuvante par mFolfirinox, suivie ou non d’une radiochimiothérapie concomitante avant chirurgie d’un adénocarcinome du pancréas à la limite de la résécabilité.

Voir la liste des essais cliniques