Dons d’organes et de tissus

bandeau1 2018

 

dons4ok

Dons d’organes et de tissus

Légiféré dès les années 70, le principe du consentement présumé au don d’organes stipule que toute personne n'ayant pas spécifié un refus (au sein du Registre National des Refus), est considérée comme consentante au don d'éléments de son corps en vue de greffe.

Le choix de chacun doit être respecté et il est bon de faire connaître votre volonté à vos  proches. La carte de donneur constitue une trace de votre accord. Elle peut aussi vous aider à consolider votre engagement ou à en discuter. Toutefois, après le traitement d’un cancer, les possibilités de dons d’organe sont limitées.

Pour toute démarche et information, vous pouvez consulter les sites de l'Agence de la Biomédecine et des dons d'organes.

Des informations sont également disponibles auprès de l’Espace de Rencontres et d’Information.