Le personnel

bandeau1 2018

 

dons4ok

Le personnel

 blouses2

Comment reconnaitre le personnel ? 

1 Les médecins :
tenue blanche, nom, titre et sigle en rouge.



2 Les infirmière(s) et les cadres de santé :
tenue blanche, tunique et pantalon, nom et sigle en rouge.



3 Les aides-soignantes :
tenue blanche, tunique et pantalon, nom et sigle en bleu.




4 Les personnels des services médico-techniques :
(radiologie, radiothérapie, de laboratoire et de diététique)  tenue blanche, nom et sigle soit en vert, soit en brun.



5 Les agents des services hospitaliers :
tenue deux pièces, tunique verte, nom et sigle en bleu.




6 Les agents hôteliers :
tenue blanche, nom et sigle en jaune, liseret jaune sur les manches.



7 Les brancardiers :
ensemble blanc, sigle brun.

 

Autre personnel :

Le personnel sans tenue spécifique porte un badge. Le personnel stagiaire ou de remplacement porte obligatoirement le sigle de l'Institut de Cancérologie de Lorraine sur sa tenue de travail et un badge amovible est alors utilisé pour indiquer le nom.

Toute personne portant un vêtement sans le sigle de l'Institut de Cancérologie de Lorraine est étrangère à l’établissement.

 

L'infirmière de coordination des soins 

Soucieux d’améliorer l’accompagnement des patientes, l'Institut de Cancérologie de Lorraine dispose de deux  Infirmières Diplômées d’Etat de Coordination des Soins (IDEC). L’IDEC rencontre les patientes dès l’annonce du diagnostic et à des moments clés de la prise en charge afin de les aider à mieux comprendre les différents traitements et de favoriser l’articulation intra et extra hospitalière.

L’IDEC est dès le début identifiée par la patiente et ses proches comme une personne ressource qui pourra faire le lien entre les différents intervenants internes et externes. Elle s’assure du bon déroulement des étapes thérapeutiques, elle tient à jour la file active des patientes et travaille en collaboration avec une assistante médicale. Lors des toutes premières rencontres avec la patiente, l’IDEC évalue le contexte psycho-social, détecte les fragilités sociales, psychologiques et peut ainsi orienter précocement la patiente vers les professionnels des soins de support de l’établissement (assistantes sociales, psychologues, psychiatre…) ou vers des structures extérieures. L’IDEC favorise le lien avec la médecine de ville.

Un entretien de fin de traitement permet de faire le point avec la patiente sur le vécu de la maladie et d’expliquer l’organisation de la surveillance future afin de préparer “l’après-cancer”