Etude des tumeurs

 

bandeau 082015 2

 

dons4ok

Etude des tumeurs

Anatomie et cytologie pathologiques

anapath siteCette spécialité médicale est indispensable dans la chaîne des soins, axée sur le diagnostic des lésions à partir de leur aspect morphologique. Le service de biopathologie réalise les examens cyto/histologiques des tumeurs, prélèvements tissulaires ou cellulaires de l'ensemble des patients de l'ICL et pour certains établissements extérieurs (centres hospitaliers périphériques, centre de médecine préventive, cabinets médicaux).

Les pathologistes apportent des éléments diagnostiques et pronostiques nécessaires au choix des traitements. 
Les informations fournies seront consignées dans un compte rendu qui déterminera le traitement thérapeutique du patient.
Les pathologistes sont membres actifs des réunions de concertation pluridisciplinaire.

Biologie des Tumeurs

etude des tumeurs UBT
L’unité de Biologie des Tumeurs (UBT) assure une activité de diagnostic moléculaire par la mise en œuvre d’analyses de génétique moléculaire tumorale dans le cadre l’activité de plateforme régionale de l’Institut National du Cancer (INCa). La liste des analyses disponibles ainsi que les modalités de prescription sont consultables sur notre site internet (www.icl-lorraine.fr).

L’UBT développe en parallèle une activité de recherche translationnelle, en identifiant et en proposant de nouveaux biomarqueurs moléculaires diagnostiques ou prédictifs de réponse thérapeutique, dans d’autres pathologies (cancer bronchique, cancer du sein, cancers ORL, cancers gynécologiques, cancer de la prostate, sarcomes...). De nombreux projets de recherche sont mis en œuvre. Ils sont, en particulier, consacrés à la validation du concept de « biopsie liquide » par l’analyse de l’ADN tumoral circulant et à la proposition d’un guidage thérapeutique basé sur l’identification de marqueurs moléculaires constituant des cibles spécifiques pour des médicaments innovants (concept de « RCP moléculaire »).
 

L'UBT mène des projets de recherche translationnelle, En savoir plus

Tumorothèque

Mis à jour le 05/05/2017
tumorotheque2 112016tumorotheque 112016La « tumorothèque » est une collection d'échantillons tissulaires congelés et/ou inclus en paraffine conservés après les examens diagnostiques et utilisables dans le cadre de projets de recherche dûment évalués avec transfert ou cession de matériel. Ce matériel est associé à des données cliniques, pathologiques et/ou biologiques (items recommandés par l'Institut National du Cancer, INCa).

L’organisation mise en place par le service de biopathologie (tumorothèque) permet d’assurer la traçabilité et la qualité de ce matériel.

Comment ça marche ?

Le fonctionnement de la tumorothèque est régi par une Charte à laquelle adhèrent les demandeurs des ressources biologiques. 
Le responsable du projet (demandeur) soumet au responsable de la tumorothèque (Dr A. Leroux) le descriptif du projet associé à la demande de mise à disposition de ressources biologiques (remplir le formulaire de demande de ressources biologiques et le renvoier par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Les étapes principales de réalisation sont :

  • Réceptionner la demande et la description du projet
  • Valider la demande de mise à disposition
  • Réaliser l’étude de faisabilité et le devis financier
  • Déstocker le matériel et tracer la sortie
  • Contrôler et tracer la qualité de l’échantillon
  • Conditionner et envoyer

La tumorothèque est certifiée selon la norme NF S96-900 depuis le 30/03/2017.

Combien ça coûte ?

Le coût de l'utilisation des ressources biologiques doit être intégré dans les demandes de financement des projets de recherche.
Evaluation au niveau national du coût d'un échantillon tissulaire congelé hautement qualifié (Institut National du Cancer) : 70 à 140 € par échantillon

Le catalogue

La tumorothèque conserve des échantillons tissulaires de pathologies cancéreuses, et de tissus sains.
Elle soutient plusieurs projets de recherche de cancers gynécologiques, cancers du sein, cancers ORL, cancers digestifs et sarcomes.

Démarche qualité et enjeux

La politique Qualité du Service de Biopathologie est en adéquation avec la politique Qualité de l’établissement ; elle précise l’engagement du Service dans sa démarche de Management de la Qualité.

« Cette politique Qualité a pour but de satisfaire les attentes de nos patients et de nos prescripteurs dans le respect des contraintes règlementaires et déontologiques médicales. Notre démarche doit satisfaire aux exigences de l’organisme d’accréditation des Laboratoires, du Comité Français d’Accréditation (COFRAC), de la norme ISO 15 189 : 2012, et de la Norme NF S96-900 : 2011. (Accréditation Cofrac examens médicaux, n°8-3345, portée disponible sur www.cofrac.fr). »

Pour y parvenir, la Direction de l’établissement et les responsables du service de biopathologie s’engagent à définir une organisation adaptée ainsi qu’à documenter, à communiquer, à faire appliquer et à évaluer le système de management de la Qualité.
Le Service de Biopathologie a pour missions de :

  • rendre aux prescripteurs des résultats d’examens fiables, dans les délais convenus, en respectant la sécurité et la confidentialité des données afin d’assurer une prise en charge adaptée des patients ;
  • conseiller les prescripteurs afin d’améliorer la qualité de prise en charge des patients ;
  • valider et déployer les nouvelles techniques d’analyse des tumeurs conformément à l’objectif 6 du plan cancer III.
  • conserver les échantillons de la tumorothèque et de mettre à disposition ces échantillons à visée d’analyses diagnostiques, pronostiques, ou de recherche.

La réussite de cette politique nécessite la mobilisation et la participation active de l’ensemble du personnel. Notre réflexe qualité doit s’accompagner d’une volonté systématique de progrès. Ainsi, nous nous engageons à assurer nos missions et à :

  • sécuriser le processus de réalisation vis-à-vis des risques liés aux résultats transmis mais aussi des risques professionnels ;
  • maintenir des collections de bonne qualité, en accord avec la réglementation en vigueur et améliorer le taux d’exploitation des échantillons de la tumorothèque ;
  • assurer l’adéquation du niveau de compétence et des besoins techniques en s’appuyant sur des actions de formation continue et sur un recrutement pertinent ;
  • évaluer nos techniques en participant à des programmes d’évaluation internes et externes ;
  • garantir le déploiement d’un système d’information performant au service de toutes les parties prenantes ;
  • traiter efficacement les réclamations ainsi que les non conformités internes et réaliser les actions correctives ou préventives identifiées dans les délais définis.

Une revue qualité annuelle permet de mesurer l’efficacité de notre organisation et de fixer des objectifs qualité pour l’année suivante.

Documents et demandes d'examens de biopathologie