bandeau 2022 500pxbandeau1 covid 2020

 


bouton don

 

Livret d'accueil patient - version texte

Votre séjour à l'Institut de Cancérologie de Lorraine

Livret d'accueil patient

Edito : Le patient au cœur de nos préoccupations
 

Madame, Monsieur,

Vous allez recevoir des soins à l’Institut de Cancérologie de Lorraine. Ce livret est conçu pour vous guider pendant votre séjour et vous informer de vos droits et devoirs.

L’Institut de Cancérologie de Lorraine est le Centre régional de lutte contre le cancer de Lorraine. Établissement de santé privé d’intérêt collectif, membre d’Unicancer, il associe les moyens matériels et les ressources humaines pour le diagnostic et le traitement des cancers, ainsi que la recherche et l’enseignement.

Soucieuse de la qualité de votre prise en charge, l’équipe médicosoignante développe une relation personnalisée, en veillant constamment au respect du secret professionnel, de la confidentialité, de l’intimité et de la bientraitance. La formation constante des équipes, l’évolution des pratiques, les réflexions éthiques contribuent à vous offrir une prise en charge pluridisciplinaire respectueuse et humaniste, conforme à nos valeurs : engagement partagé, performance collective, équité.

L’ensemble du personnel est à votre écoute pendant votre séjour et un questionnaire de satisfaction vous permettra de nous faire part de vos commentaires et de vos suggestions sur votre prise en charge.

Merci de votre confiance.

Professeur Didier Peiffert
Directeur Général

 
  

Votre admission

Accès - transports

Prescriptions de transport

Une prescription médicale de transport (PMT) peut vous permettre une prise en charge par l'Assurance Maladie. Les PMT doivent être établies à l’avance et justifiées par votre état de santé. Si vous faites appel à un transporteur sans être en possession de la PMT, vous devrez payer la facture, sans possibilité de remboursement. Aucune PMT ne peut être réalisée après le transport. Il appartient à votre médecin traitant ou à votre médecin de l’ICL de prescrire le transport adapté à votre situation médicale :

• Moyens personnels (voiture, transports en commun, etc.)

• Taxi conventionné

• Véhicule sanitaire léger (VSL)

• Ambulance : les transports en ambulance « couché » sont exclusivement réservés aux patients dont l’état de santé est médicalement justifié.

Dans certains cas, la prise en charge des frais de transport nécessite en plus d’une PMT, l’accord préalable de l’Assurance Maladie : transport de plus de 150 km aller, transports en série (à partir de 4 transports de plus de 50 km aller sur une période de deux mois pour un même traitement).

Accès à l'ICL

  • TramwayTempo 1 : arrêt Vandœuvre CHRU Brabois.

  • Bus : arrêt Vandœuvre Brabois santé
    ligne 10/325 : Bouxières-aux-Dames, Champigneulles, Frouard et Pompey.
    ligne 100Chavigny, Chaligny, Neuves-Maisons et Pont-Saint-Vincent.
    T'MM Ligne C : Viterne, Maizière, Bainville sur Madon, Pont-Saint-vincent, Neuves, Maison et Chavigny.

 

Infos sur : www.reseau-stan.com, www.reseausub.fr , www.cc-mosellemadon.fr 

  • Voiture particulière (autoroute A33, sortie 2B "Nancy - Brabois").

    Une zone de dépose-minute est disponible sur le rond-point d’accès aux parkings ainsi que deux aires de covoiturage avenue de Bourgogne.

 

Pour des raisons de sécurité et d'hygiène, les animaux ne sont pas admis à l'ICL, sauf les chiens guides et d'assistance.

Transports inter-établissements

Conformément à la réglementation entrée en vigueur le 1er octobre 2018, vous n’avez plus le choix de votre transporteur pour les transferts entre deux établissements de santé (hôpital, soins de suite, hospitalisation à domicile). Dans ces cas, c’est l’ICL ou votre établissement d’hébergement qui choisit et prend en charge le transport inter-établissements.

Stationnement

Le stationnement des patients valides et visiteurs est possible avenue de Bourgogne, sur le parking visiteurs :

  • en semaine : gratuité pour la première heure ;
  • week-end et jours fériés : stationnement gratuit.

 

Les personnes hospitalisées qui devraient laisser leur voiture en attente près de l’ICL durant leur séjour peuvent s'adresser au PC sécurité pour rechercher une solution. Mais l’ICL ne peut être tenu pour responsable en cas de vol ou de dégradation du véhicule.

Le stationnement des patients à mobilité réduite est possible à l'intérieur de l'enceinte du CHRU. Renseignements sur cet accès (délivrance d’un laissez-passer) au PC sécurité de l'ICL.

Dans le hall principal, prenez un ticket à l'une des 2 bornes à votre disposition et présentez-vous au bureau des admissions pour accomplir les formalités administratives concernant votre hospitalisation ou votre rendez-vous de consultation.

Vous pouvez demander au bureau des admissions la discrétion sur votre présence dans l’établissement (voir page 30) et donner dès votre arrivée des informations sur la personne de confiance (page 24) et sur les directives anticipées (page 31).

Informations et documents nécessaires :

  • votre convocation délivrée par le médecin de l’ICL,
  • votre carte Vitale mise à jour ou son attestation. Une borne de mise à jour de votre carte Vitale est à votre disposition dans le hall d’entrée,
  • votre carte de caisse de prévoyance ou de mutuelle et une prise en charge de cet organisme pour les hospitalisations complètes,
  • votre attestation de la Complémentaire santé solidaire, si vous en bénéficiez,
  • votre notification de l’aide médicale de l’État, si vous en bénéficiez,
  • votre pièce d’identité à jour,
  • une photo d’identité récente,
  • vos derniers examens, bilans sanguins et la liste de vos médicaments,
  • vos ordonnances et courriers médicaux, les CD des examens d’imagerie (scanner, IRM) si vous en disposez et leurs comptes-rendus et éventuellement vos antécédents familiaux,
  • les coordonnées (numéro de téléphone et adresse) de votre médecin traitant et/ou de votre spécialiste,
  • les coordonnées (numéro de téléphone et adresse) de votre pharmacien d'officine,
  • votre adresse e-mail personnelle, si vous en possédez une.

 

Pour les majeurs protégés

Se munir également d’une photocopie du livret de famille et du justificatif de la mesure de protection juridique avec, le cas échéant, les coordonnées du tuteur.

Autres points pratiques

Un bulletin de situation nécessaire à votre arrêt de travailvous sera délivré.

Les frais de séjour qui ne seraient pas pris en charge par votre caisse d'assurance maladie ou votre mutuelle vous seront facturés après votre sortie. Renseignez-vous à ce sujet dès votre arrivée.

Le forfait journalier vous sera facturé après le séjour, même si vous êtes pris en charge à 100 % par les organismes d'assurance maladie. Votre mutuelle peut éventuellement vous rembourser après votre règlement.

En hôpital de jour, le forfait journalier n'est pas dû.

Conformément aux valeurs des Centres de lutte contre le cancer, l’Institut de Cancérologie de Lorraine ne pratique ni secteur privé, ni dépassement d’honoraires.

Les tarifs des activités de prévention, diagnostic et soins ainsi que les tarifs des prestations hotelières sont affichés à l'accueil et dans les salles d'attente de l'établissement.

Rappels de rendez-vous par SMS

Vos rendez-vous de consultation et d’examen d’imagerie pourront vous être rappelés par SMS 1 à 3 jours avant. Vous avez la possibilité de refuser cette option en répondant STOP SMS ou en le faisant savoir lors de votre venue.

Afin d’éviter les erreurs et risques qui pourraient découler d’une mauvaise identification, la vérification de votre identité est indispensable tout au long de votre prise en charge. Aussi, en hospitalisation, un bracelet personnalisé vous sera proposé à votre arrivée dans les services de soins.

Dans l'intérêt de chacun, le respect mutuel s’impose. Le personnel doit être traité avec courtoisie. Le patient hospitalisé doit être respectueux de l’environnement et du matériel mis à sa disposition durant son hospitalisation. Dans le cadre de la sécurité incendie, tout branchement d’équipement électrique personnel doit faire l’objet d’une validation préalable auprès de l’équipe soignante. En chambre double, l’intimité du voisin est respectée, en particulier durant les soins ou la toilette. Les visiteurs sont discrets et limités en nombre. Il est interdit de fumer dans l’enceinte de l’hôpital hormis dans l’espace réservé à cet effet à l'extérieur de l'établissement. Le patient prévient le plus tôt possible s’il décide d’annuler ou de reporter un rendez-vous de consultation, d’examen ou d’hospitalisation.

Votre chambre

Vous pouvez demander une chambre seule. Elle vous sera attribuée dans la limite de nos disponibilités et fera l'objet d'un supplément, éventuellement remboursé par votre mutuelle.

Les patients isolés ou habitant loin de Nancy et répondant à certains critères, peuvent dormir à l'hôtel avant ou après une intervention médicale à l'ICL.

Plus d'informations au 03 83 59 86 70.

Hébergement accompagnant

Un hébergement pour un accompagnant peut être sollicité. S’adresser au personnel soignant ou au cadre de santé. Cette prestation doit être réglée préalablement.

Vos repas

Ils sont servis aux heures suivantes :

  • petit-déjeuner : 7h - 7h30
  • déjeuner : 12h
  • dîner : 18h30

Le menu de la semaine, cuisiné par l’équipe restauration de l’institut, vous est proposé par un(e) aide-soignant(e). La nourriture respecte les prescriptions diététiques du corps médical. Vous pouvez demander à voir un(e) diététicien(ne) pour des conseils alimentaires ou en cas de régime spécifique.

Vos effets personnels

Munissez-vous des objets personnels suivants :

  • traitements médicamenteux personnels,
  • nécessaire et serviettes de toilette,
  • chemise de nuit ou pyjama,
  • pantoufles,
  • robe de chambre ou vêtement chaud.
Afin d’éviter tout risque de vol en chambre, nous vous demandons :
  • de ne pas laisser d’objets de valeur sans surveillance,
  • d’utiliser le placard fermé à clé,
  • de conserver la clé lors de vos déplacements ou de la remettre à l’infirmier(e) lors de votre absence (départ en examen, séance de radiothérapie ou jour d’intervention au bloc opératoire).

Un coffre est à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 16h30 (renseignements à l’accueil). L’institut ne peut être tenu responsable en cas de vol ou détérioration de vos effets personnels.

Les visites sont autorisées tous les jours de 14h à 19h30. Dans des circonstances particulières évoquées avec le médecin et le cadre de santé, il sera possible d’autoriser la présence d’un de vos proches en dehors de ces horaires.

Les visites dans l'unité de surveillance continue au cinquième étage font l'objet de conditions particulières :

  • 2 personnes à la fois au maximum,
  • les fleurs n'y sont pas autorisées.

L'entrée principale de l'établissement, côté avenue de Bourgogne, est ouverte du lundi au vendredi de 7h30 à 19h15 ; les samedis, dimanches et jours fériés de 13h à 18h. En dehors de ces heures, l’accès à l’ICL s’effectue par le "Hall ambulances".

Demandez à vos visiteurs de bien vouloir :

  • éviter les arrivées en groupe, les visites trop longues qui fatiguent, celles qui dérangent le repos des voisins et celles qui perturbent le travail du personnel du service,
  • garer leur véhicule sur le parking à l'extérieur de l'établissement,
  • n'apporter ni médicaments, ni boissons alcoolisées ; les apports d'aliments sont déconseillés,
  • observer le calme dans les services et ne pas fumer et vapoter dans l'établissement,
  • limiter l’utilisation du téléphone portable à des espaces privés ne perturbant pas l'entourage.

Dans certains cas, les visites peuvent être déconseillées.

Vous pouvez également demander à restreindre les visites.

Les familles et proches peuvent solliciter un rendez-vous avec le médecin des personnes hospitalisées auprès du personnel soignant. Afin de respecter les droits des patients hospitalisés, ce rendez-vous peut être fixé avec les familles en présence ou avec l'accord du patient.

L’établissement bénéficie d’un système de vidéoprotection en conformité avec la loi « informatique et libertés » et avec la loi « n° 95/73 du 21 janvier 1995 modifiée par la loi 2001-267 du 14 mars 2011 relative à la sécurité ». Pour toute question relative au fonctionnement, s'adresser au responsable du service sécurité : 03 83 59 83 50.

Les personnels à votre service

Ils restent à votre disposition, nuit et jour, pour vous aider et assurer votre confort. Les membres du personnel portent des tenues de travail qui diffèrent selon leurs fonctions. Ceci permet de les reconnaître facilement : 

Les médecins : Tenue blanche, nom, titre et sigle en rouge.

Les cadres de santé, les infirmier(e)s et les diététiciennes : Tenue blanche, tunique et pantalon, nom, profession et sigle en rouge.

Les aides-soignant(e)s : Tenue blanche, tunique et pantalon, nom, titre et sigle en bleu.

Les personnels des services médico-techniques (radiologie, radiothérapie et laboratoire) : Tenue blanche, nom et sigle brun.

Les personnels hôteliers -Tenue blanche, nom et sigle brun.

Les brancardiers -Ensemble blanc, sigle brun.

Les agents des services hospitaliers : Tunique verte ou bleue et pantalon blanc ou bleu, nom et sigle en bleu.

Autre personnel : le personnel administratif, technique et logistique porte un badge.

Toute personne portant un vêtement sans le sigle de l’Institut de Cancérologie de Lorraine est étrangère à l’établissement.

L'annuaire

des médecins consultant à l’ICL est disponible sur www.icl-lorraine.fr

L’assistante sociale hospitalière a pour mission d’orienter, d’accompagner dans leurs démarches, les patients hospitalisés et leur famille afin de prévenir et de remédier aux difficultés sociales et médico-sociales rencontrées. Celles-ci peuvent être d’ordre administratif, financier, juridique, professionnel, liées à la maladie ou non. Le service social est un service gratuit. Il vous aide à :

  • accompagner et favoriser votre maintien à domicile,
  • solliciter les prestations auxquelles vous pouvez prétendre,
  • choisir une structure adaptée,
  • faciliter la reconstruction de votre projet de vie,
  • faire face aux difficultés financières.

Les assistantes sociales sont joignables du lundi au vendredi au 03 83 59 85 86 et au 03 83 59 84 98.

Espace de Rencontres et d’Information (ERI®)

Situé au rez-de-chaussée à proximité de l’accueil, l'ERI® est un centre de ressources et de documentation ouvert à toute personne malade ou proche, sans rendez-vous. Une professionnelle vous accueille pour un temps d'échanges. En lien avec les équipes soignantes et les associations, l'ERI®, est accessible tout au long de votre parcours de soins et après vos traitements.

Ouvert (sans rendez-vous) :

  • lundi de 13h à 16h30
  •  mardi et jeudi : de 9h à 12h30 et de 13h à 16h30

03 83 59 84 62

La Ligue contre le cancer – Information, prévention, soins de support pour les patients et proches, actions sociales, financement de la recherche. Une patiente ressource parcours intervient sur proposition des professionnels ou à votre demande. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 03 83 53 14 14 – www.ligue-cancer.net

Les Mutilés de la Voix de Lorraine - Information et soutien aux personnes laryngectomisées ou avec des troubles de la voix. Visites à la demande.
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.mutiles-voix.com

Symphonie - Écoute, soutien, information, activités ludiques et de bien-être pour les femmes touchées par le cancer et leurs proches. Visites en hospitalisation ou écoute téléphonique : 06 70 30 71 63. www.association-symphonie.com

URILCO Lorraine - Information et soutien aux personnes (et à leurs proches) concernées par un cancer du côlon ou du rectum, par une stomie. Visite à la demande ou écoute téléphonique : 06 61 59 65 86. www.urilcolorraine.org

Vivre Comme Avant - Information et soutien aux femmes opérées du sein. Visite en hospitalisation ou écoute téléphonique : 06 09 62 79 37. www.vivrecommeavant.fr 

Téléphone

Pour une ouverture de ligne téléphonique, adressez-vous à l’accueil. Un prépaiement est demandé.

Tarifs

  • Frais d’ouverture de ligne : 2 €
  • Crédit de communications à votre guise (crédit minimum 1€ - 0,15 € l’unité pour un appel local, pas de remboursement des crédits non consommés)

Vous pouvez téléphoner à hauteur de votre crédit de communication. Au-delà de ce montant, vos communications seront coupées. Afin d’éviter ce désagrément, pensez à consulter le montant de vos communications en appelant le 9 et à réapprovisionner si nécessaire auprès du personnel d’accueil.

Merci de limiter l’utilisation du téléphone portable à des espaces privés ne perturbant pas votre entourage.

Télévision

Tarifs

Pour obtenir la télévision, vous devez passer auprès des secrétaires, hôtes ou hôtesses d’accueil avant 17h du lundi au vendredi et avant 16h les dimanches et jours fériés. La facturation se fait en prépaiement. Vous choisissez le nombre de jours désirés. Le tarif de la journée s’élève à 4,50 €. Une journée correspond à 24 heures à partir de l’heure de la location. Si vous sortez avant la date prévue, le personnel de l’accueil vous remboursera. Si vous restez plus longtemps que prévu, il suffit de repasser à l’accueil pour une prolongation.

Chaînes disponibles

TF1 HD (1) France 2 HD (2) France 3 HD (3) Canal+ (4) France5 HD (5) M6 (6)
Arte HD 
(7) C8 (8) W9 (9) TMC (10) TFX (11) NRJ12 (12) LCP (13)
France 4 (14) BFM TV (15) CNEWS (16) CSTAR (17)
GULLI 
(18) France O (19) TF1 Serie film (20) L’EQUIPE 21 (21) 6 TER (22) NUMERO 23 (23) RMC DECOUVERTE (24) CHERIE 25 (25) LCI (26) France Info (27)
Alexis TV (chaîne interne gratuite) (28).

Chambres doubles

Ces chambres sont équipées de 2 postes de télévision avec casque à usage individuel. Le casque est à demander à l’accueil. L’ICL étant engagé dans une démarche de développement durable, nous vous invitons à garder le casque et à le rapporter en cas d’hospitalisation ultérieure.

Panne - Prévenez l’accueil avant 16h en composant le 9.

Sortie - Pensez à éteindre la TV avec votre télécommande.

AlexisTV

La chaîne interne de l’institut (canal 28) vous propose des programmes réalisés par des producteurs lorrains. De plus, elle vous présente l’institut et son actualité (informations pratiques, événements, expositions).

Wifi et prêt de tablettes

Vous pouvez obtenir une connexion WiFi auprès du service d’accueil au tarif de 5 € le premier jour et de 3 € le jour supplémentaire (aucun remboursement n’est possible). Gratuit pour les moins de 26 ans.

Des tablettes sont mises à disposition gratuitement grâce au soutien de la médiathèque des hôpitaux de Nancy, sur demande à l’accueil, contre une caution de 200 € payable par chèque (non encaissé si restitution de la tablette).

Restauration

Cafétéria

Située à proximité de la sortie côté "Hall ambulances" au rez-de-chaussée : distributeurs de boissons chaudes ou froides, fruits, sandwichs "faits maison", pâtisseries et friandises.

Séjour d’hospitalisation : cf. page 10

Séjour ambulatoire

UCA (chirurgie ambulatoire): une collation vous sera systématiquement proposée.

PRIMO (hôpital de jour) : une collation est proposée aux patients dont le traitement nécessite un temps de présence supérieur à 4h30 en hospitalisation de jour. Cette collation peut également être proposée entre 12h et 13h aux patients convoqués l’après-midi pour un traitement à 13h15 et devant effectuer un trajet supérieur à 1h.

Interprètes

Certains membres du personnel maîtrisent plusieurs langues étrangères (anglais, espagnol, portugais, arabe, italien, langue des signes...). En cas de besoin, merci de contacter le cadre de santé du service ou l’accueil.

Des traducteurs électroniques peuvent également être utilisés pour certaines langues.

Il est distribué chaque jour. Le personnel de l’accueil de l’ICL est habilité à payer les mandats qui vous seraient adressés.

Une boîte aux lettres est à votre disposition au rez-de-chaussée. La levée est faite du lundi au vendredi à 15h30. N'oubliez pas de timbrer vos lettres et d'indiquer vos nom et adresse au verso de l'enveloppe (timbres en vente à l’accueil).

Pour simplifier la distribution du courrier et éviter les erreurs par homonymie, demandez à vos correspondants d'indiquer le numéro de votre chambre.

ADRESSE POSTALE :
Institut de Cancérologie de Lorraine
6 avenue de Bourgogne CS 30519
54519 Vandœuvre-lès-Nancy Cedex

Médiathèque et journaux

Des bénévoles de la médiathèque des hôpitaux de Nancy mettent à votre disposition des livres, CD et lecteurs CD deux fois par semaine.

Pensez à rendre avant votre départ les livres ou tout autre matériel empruntés.

Journaux

Certains journaux et hebdomadaires peuvent être commandés auprès du poste de sécurité : les demander la veille ou au plus tard le matin avant 9h.

Il existe un kiosque de presse et une boutique Relay dans le hall d'entrée du CHRU voisin. Heures d'ouverture :

  • lundi - vendredi 8h/18h,
  • samedi 9h/18h,
  • dimanche et jours fériés 13h/18h.

 

Espaces à votre disposition

Vous trouverez des espaces famille, des espaces de repos pour la discussion ou la lecture à chaque étage. Au rez-de-chaussée, l’espace Art Détente propose des expositions mensuelles (peintures, artisanat, collections diverses).

Le carré VIP ("Very Important Patient") : un jardin pour vous détendre

Des bancs, chaises, bains de soleil, jeux pour enfants sont à votre disposition dans le jardin de détente situé à côté de l’établissement. Vous y trouverez également une armoire à livres proposant quelques ouvrages à lire sur place ou à emporter.

Veuillez prévenir les soignants du service de votre éventuelle absence ou avant de partir pour une promenade et indiquer approximativement votre heure de retour.

Ouvert de 7h30 à 22h30 au printemps/été et de 7h30 à 20h en automne/hiver.

Cultes

Un lieu de silence et de recueillement est ouvert à tous
en permanence au 4
ème étage.

Les différents représentants peuvent être contactés par le biais des soignants.

Culte catholique - Père Xavier Grandpierre : 07 86 10 90 86

Culte protestant - Pasteure Silvia Ill : 07 81 60 81 39

Culte juif - Claudine Lefebvre : 06 07 36 94 83

Culte musulman - El Mostafa Allioui : 06 33 10 41 54

Pour les autres cultes, s'adresser au service de soins.

La pratique des cultes est encadrée selon la charte de la laïcité.

Le service interdisciplinaire de soins de support aux patients en oncologie (SISSPO), composé de médecins, psychiatres, psychologues, sexologue infirmier(e)s, socio-esthéticiennes, gériatres, diététiciennes, intervient de façon transversale dans les services de soins. Afin d’améliorer la qualité de vie, le SISSPO prend en compte les symptômes liés à la maladie ou aux traitements des patients à toutes les phases de la maladie et les difficultés de leur entourage. Il s’agit principalement de douleur, fatigue, troubles nutritionnels ou digestifs, troubles psychologiques ou difficultés sociales, troubles de réadaptation fonctionnelle, perturbations de l’image corporelle, troubles de la sexualité.

L’Institut de Cancérologie de Lorraine est un centre d’évaluation et de traitement de la douleur chronique rebelle (CETD). L’ensemble des équipes de l’ICL est particulièrement formé et sensibilisé à cette question. N’hésitez pas à en parler aux équipes soignantes.

Dispositif d’annonce

Le dispositif d'annonce permet l'information, le soutien et l'accompagnement du patient et de ses proches. Les infirmier(e)s de parcours sont disponibles dès l’annonce de la maladie et restent à vos côtés tout au long de la prise en charge pour répondre à vos questions et assurer le lien dans les parcours de soins à l'ICL et si besoin auprès de votre médecin de ville.
Contact : 03 83 59 86 76 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Psycho-oncologie

Les patients peuvent bénéficier d'un suivi psychologique tout au long de leur prise en charge.

Les Mercredire

Groupe de soutien aux enfants de parents atteints de cancer et traités à l’Institut de Cancérologie de Lorraine ou “Comment parler de la maladie à ses enfants ?”

Parents et enfants se réunissent à l’ICL autour d'une psychologue et d'un médecin, le mercredi après-midi. L’objectif est d'engager le dialogue et de faciliter la communication autour de la maladie. Il est possible d'y rencontrer d'autres parents et enfants.

Pour tout renseignement, s’adresser au secrétariat du SISSPO au 03 83 59 84 86.

Consultations d’oncosexologie

Le cancer ou ses traitements peuvent avoir un impact sur la vie intime et sexuelle. À tout moment de la prise en charge, il est normal de s’interroger à ce sujet. A tout moment, les professionnels de santé de l’ICL sont là pour vous écouter et vous orienter. Vous pouvez ausssi vous adresser à l’équipe soignante ou au 03 83 59 84 17.

Socio-esthétique

Une socio-esthéticienne, en lien avec les professionnels de l’ICL, vous proposent des soins et conseils. Vous pourrez bénéficier d'ateliers de socio-esthétique dans la "Maison des Bonnes Fées".

S’adresser à l’équipe soignante ou au 03 83 59 84 86.

Éducation thérapeutique du patient (ETP)

L’Institut de Cancérologie de Lorraine a développé un programme d’éducation thérapeutique et un projet de parcours spécifique pour les patients traités par anticancéreux oraux dont une hormonothérapie pour un cancer du sein. Validé par l’Agence régionale de santé fin novembre 2016, le programme ETP de l’ICL se décline en plusieurs ateliers thématiques : "mon traitement, je gère", "bouger pour ma santé", "plaisir de manger", "bien dans mon quotidien". Des ateliers spécifiques aux patientes sous hormonothérapie pour un cancer du sein sont aussi proposés.

Plus d’informations auprès de votre médecin référent, à l’ERI ou au 03 83 59 85 59.

Activité physique adaptée

Pratiquer une activité physique adaptée pendant et après vos traitements peut améliorer votre qualité de vie et réduire votre fatigue. L’ICL informe et oriente sur l'offre d'activité physique, notamment dans le cadre de partenariats avec les comités départementaux de la Ligue contre le cancer, le CHRU de Nancy, les fédérations sportives concernées, les associations de patients et le dispositif Prescri'mouv pour des activités sur le territoire régional.

Renseignements à l'Espace de Rencontres et d'Information (ERI®)

au 03 83 59 84 62 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

 

Votre sortie

Votre sortie est autorisée sur avis du médecin et organisée le matin à partir de 9h en chirurgie et dès que possible en médecine. Elle se fera prioritairement avant 11h le matin. Si vous décidiez de sortir contre l’avis du médecin, un formulaire de sortie contre avis médical vous serait remis pour signature.

Dès l’information par l’infirmier(e) de votre jour et heure de sortie* , il vous revient de prendre contact avec votre accompagnant ou transporteur pour organiser votre retour.

Le jour de votre sortie, l'infirmier(e) vous remettra :

  • vos rendez-vous de consultations ou d'hospitalisations ultérieures,
  • votre prescription médicale de transport pour votre retour et le futur aller si le médecin le juge nécessaire,
  • votre avis d'arrêt de travail ou de prolongation d’arrêt si vous êtes salarié,
  • des ordonnances,
  • les médicaments que vous auriez apportés à l’entrée,
  • les consignes spécifiques au regard de votre traitement ainsi que les coordonnées des personnes à contacter en cas de difficulté,
  • la lettre de liaison médicale qui reprend les informations sur votre séjour utiles en cas de prise en charge en ville après votre sortie.

Le bulletin de situation, qui servira d’arrêt de travail pour la durée de votre hospitalisation, vous sera remis par le bureau des admissions lors de l’enregistrement de votre pré-admission ou par l’infirmier(e) en l’absence de pré-admission.

Avant de quitter l’établissement, pensez à :

  • prévenir le personnel de l'accueil central au rez-de-chaussée si votre prestation télévision était prévue pour une durée plus longue,
  • enregistrer votre pré-admission pour une future hospitalisation prévue au service admission,
  • déposer le questionnaire de satisfaction rempli dans l’urne à l’accueil (voir page 40).

Votre médecin traitant (et/ou votre spécialiste) recevra les informations médicales liées à votre prise en charge à l’ICL. Il peut aussi contacter les médecins de l’ICL et/ou visualiser votre dossier médical depuis son cabinet via un portail sécurisé.

* La date de sortie figurant sur le document de rendez-vous d'hospitalisation est indicative et peut évoluer.

 

Voir les modalités de transport dans la partie "accès-transports".

 

 

Vos droits et devoirs

Charte de la laïcité dans les services publics

L’objet de la charte de la laïcité est de rappeler aux agents publics comme aux usagers des services publics quels sont leurs droits et leurs devoirs à l’égard du principe républicain de laïcité. Le document intégral est affiché dans l'établissement, disponible à l'ERI et accessible sur
internet : https://www.gouvernement.fr/la-nouvelle-charte-de-la-laicite-dans-les-services-publics

Prévention de la radicalisation

La radicalisation de personnes ayant accès aux établissements de santé peut mettre en danger la sécurité de ces établissements. Chacun a la possibilité de signaler anonymement des personnes en voie de radicalisation (personnel, usagers, prestataires) auprès du centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation :
0 800 00 56 96 (service et appel gratuits) du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Substances illicites et objets dangereux

Toute introduction dans l’établissement d’alcool, de substances illicites ou d’objets dangereux (armes, produits inflammables, etc.) est formellement interdite.

Les consignes incendie

Des consignes et des plans d’évacuation sont affichés dans chaque unité de soins.

En cas de début d’incendie dans votre chambre :

  • gardez votre calme,
  • prévenez immédiatement le personnel du service en vous déplaçant ou en actionnant la sonnette d’appel infirmier(e).

 

Patients valides et visiteurs :

  • quittez la chambre en prenant soin de fermer fenêtres et portes.

 

Patients non valides :

  • vous serez pris en charge par le personnel du service.

 

L’ensemble du personnel est formé à la prévention et à la lutte contre l’incendie. Suivez leurs consignes. 

Une application gratuite disponible sur Apple Store et Google Play et un site internet (www.cancer-mes-droits.fr) vous permettent d'en savoir plus sur les droits des patients.

Renseignements à l’ERI® (Espace de Rencontres et d'Information) : 03 83 59 84 62.

Hôpital sans tabac

Quel que soit le cancer dont vous êtes atteint(e), l’arrêt du tabac est fortement recommandé. Le sevrage tabagique améliore la cicatrisation et la récupération post-opératoire, la tolérance de la chimiothérapie et de la radiothérapie, ainsi que votre qualité de vie. Il diminue également le risque de récidives et de seconds cancers.

Des outils en ligne sur : www.tabac-info-service.fr

L’ICL propose des consultations hebdomadaires de bilan tabagique et/ou d’aide au sevrage. Pour en bénéficier, contacter le secrétariat du service ORL au 03 83 59 84 46.

L’ICL adhère à la charte “Hôpital sans Tabac” et a obtenu le label "Lieu de santé sans tabac".

Conformément à la législation, il est interdit de fumer et de vapoter au sein de l’établissement, dans le cadre de la lutte contre le tabagisme, et la prévention de ses risques pour les salariés et les patients.

Le fait de fumer hors des emplacements réservés est passible d'une amende forfaitaire de 68 euros.

Charte de la personne hospitalisée

Nous tenons à votre disposition l’intégralité de cette charte qui mentionne les droits essentiels de la personne hospitalisée. Elle est affichée dans l'établissement et à disposition gratuitement, sans délai, sur simple demande auprès du cadre de santé de votre unité d'hospitalisation, au bureau des admissions ou dans notre Espace de Rencontres et d’Information. Le document intégral, en plusieurs langues et en braille, est accessible sur internet :
https://solidarites-sante.gouv.fr 

La personne de confiance

La loi du 4 mars 2002 vous autorise à désigner une personne de confiance habilitée à recevoir des informations sur votre santé, si vous le souhaitez et avec son accord. Son rôle est d’être porte-parole de votre avis dans le cas où vous ne seriez plus en capacité de l’exprimer. Votre choix sera précisé par écrit lors de votre entrée en hospitalisation. Il est modifiable et révocable à tout moment par la suite. Un document d’information vous guidera pour mieux comprendre le rôle de la personne de confiance.

 

La personne à prévenir

La personne a prévenir, qui peut être différente de la personne de confiance, est la personne qui sera contactée par l’équipe médicale et soignante, au cours de votre séjour, en cas d’évènements particuliers d’ordre organisationnel ou administratif (transfert vers un autre établissement, sortie …). La personne à prévenir n’a pas accès aux informations médicales vous concernant.

Comité de patients

Le comité de patients réunit des professionnels et des patients ayant du recul sur leur maladie. Son objectif est d’intégrer le point de vue « patient » sur les projets et documents d'information destinés aux patients et proches de l’ICL. Flyers, plaquettes, affiches sont proposés à la relecture du Comité de patients et sont réécrits si nécessaire pour obtenir la validation du comité.

Vous souhaitez contribuer à l’amélioration de la prise en charge à l’ICL par votre expérience ?

Plus d’information :
au SISSPO 03 83 59 84 86
ou à l’ERI
® 03 83 59 84 62.

Conformément aux valeurs des Centres de lutte contre le cancer,
l'ICL n'autorise ni secteur privé, ni dépassement d'honoraires.

 

Accès à l’information

Informations et consentement

(articles L. 1111-2 à 9 du Code de la santé publique)

Toute personne a le droit d’être informée sur son état de santé. Vous avez le droit de refuser d’être informé. Les informations qui vous concernent sont confidentielles.

Toute personne prend avec le professionnel de santé - compte tenu des informations et préconisations qu’il lui fournit - les décisions concernant sa santé.

Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre et éclairé. Ce consentement peut être retiré à tout moment.

Dossier médical

(articles L. 1111-7, L. 1112-1, R. 1111-1 et R. 1112-7 du Code de la santé publique)

Les données médicales concernant la personne hospitalisée font l’objet d’un traitement automatisé dans les conditions fixées par la loi du 6 janvier 1978 modifiée. Elles sont transmises au médecin responsable de l’information médicale de l’établissement par l’intermédiaire du praticien responsable de la structure médicale dans laquelle il a reçu des soins ou du praticien ayant constitué son dossier et sont protégées par le secret médical.

Toute personne peut accéder à l’ensemble des informations concernant sa santé directement ou par l'intermédiaire d'un médecin qu'elle désigne, sur justification de son identité :

  • soit par consultation sur place à l’ICL avec possibilité de remise de copies de documents ; vous devez dans ce cas prendre contact auprès de la direction (tél : 03 83 59 84 13) ;
  • soit par courrier sur demande écrite au directeur général de l’établissement.

 

La communication s’effectue au plus tard dans les huit jours à compter de la date de réception de la demande complète et au plus tôt après qu’un délai de réflexion de quarante-huit heures aura été observé. Ce délai de transmission est porté à deux mois lorsque les informations médicales datent de plus de cinq ans (date à laquelle l’information médicale a été constituée). Le dossier médical mentionné à l'article R. 1112-2 est conservé pendant une durée de vingt ans à compter de la date du dernier séjour de son titulaire dans l'établissement ou de la dernière consultation externe en son sein, sauf exceptions prévues par la loi.

Un accompagnement médical à la lecture des documents médicaux peut être proposé. Les règles en matière de secret professionnel interdisent de donner des renseignements sur votre état de santé par téléphone.

Portail des professionnels de santé

L’ICL propose aux professionnels de santé, qui assurent la continuité de vos soins à l’extérieur de l’établissement, un accès sécurisé à votre dossier via un portail informatique. Seuls les professionnels de santé identifiés par vous-même lors de votre prise en charge à l’ICL ont cet accès. Vous pouvez leur refuser l’accès à tout moment, sans aucune conséquence sur votre prise en charge, directement auprès du bureau des admissions de l'établissement.

Le respect des libertés

Votre séjour implique le respect des libertés individuelles. L’ICL s’engage à respecter, sous le contrôle de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), une totale confidentialité à propos des informations nominatives que vous lui avez communiquées. Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous avez un droit d’accès et de rectification des données. Vous pouvez exiger que les données vous concernant soient rectifiées, complétées, mises à jour, verrouillées ou effacées lorsqu’elles sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées. Ce droit d’accès et de rectification peut s’effectuer directement auprès de notre établissement, par envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception, en justifiant de votre identité.

Si vous devez être pris en charge dans un établissement de soins de suite et de réadaptation (SSR), vos données médicales et administratives seront enregistrées et visualisées dans un logiciel de gestion des admissions en établissement de SSR par des professionnels de santé assurant la continuité de vos soins.

L'Institut de Cancérologie de Lorraine est membre du Groupement régional d'appui au développement de la e-santé (GRADeS dénommé PULSY en région Grand Est). Ce groupement met à disposition de ses membres des services de e-santé utiles à votre prise en charge. Pour permettre le bon fonctionnement de ces services, un serveur de corrélation des identités des patients a été mis en place au sein de la région Grand Est. Ce corrélateur a notamment pour objectif de faciliter votre parcours au travers des différents établissements de la région. Lors de votre admission, votre identité administrative (nom, prénoms, date de naissance, adresse, etc.) sera envoyée, de manière sécurisée, vers ce corrélateur d'identités. L'utilisation de votre identité est limitée au bon fonctionnement des services de e-santé fournis par GRADeS. Toutes les données de consultation sont tracées et historisées. Les données sont hébergées par GRADeS PULSY, 6 allée de Longchamp, 54600 Villers-lès-Nancy.

Vous avez également le droit d’exercer à tout moment une opposition à l’échange et au partage des informations vous concernant. 

La Commission des usagers (CDU)

Appréciation sur votre séjour et recours

(Articles R. 1112-79 à R.1112-94 du Code de santé publique).

La CDU veille au respect et à la promotion des droits des usagers (patients, proches, familles) et contribue à l’amélioration de la qualité de l’accueil et de la prise en charge des patient(e)s et des proches. Elle facilite vos démarches et veille à ce que vous puissiez, le cas échéant, exprimer vos remarques auprès des responsables de l’ICL, entendre leurs explications et être informés des suites de vos demandes. Les représentants des usagers (RU) sont les porte-paroles des usagers.

Pour toute réclamation ou en cas de préjudice estimé, vous pouvez contacter la direction de l’ICL, par écrit ou oralement. La CDU peut vous assister et vous conseiller sur les voies de recours et de conciliation mises à votre disposition. Pour rencontrer un RU, adressez-vous au cadre de santé du service, ou à la direction.

Contacts secrétariat de direction : lundi au vendredi 9h à 12h / 14h à 18h au 03 83 59 84 13, associations dont sont issues vos RU : voir en partie "Associations de patients".

Composition de la CDU

Membres de droit
M. le Dr H. ROUSSELOT, Président Représentant de la direction auprès des usagers
Mme S. GOLFOUSE Vice présidente Médiateur non médecin titulaire
Mme le Dr M. RIOS Médiateur médecin titulaire
Mme J. MACERELLE Représentant des usagers titulaire 1 (La Ligue contre le cancer)
Mme C. BAILLOT Représentant des usagers titulaire 2 (Vivre comme avant)
M. le Dr O. RANGEARD Président de la Conférence Médicale d'Établissement
Mme F. NEMURAT Représentant du personnel IDE ou AS titulaire
Mme D. RENAUD Représentant du conseil d’administration titulaire
Membres suppléants
M. le Dr H. ROUSSELOT, Président Médiateur médecin suppléant
Mme I. LOUVIOT Médiateur non médecin suppléant
M. JM. PUGIN Représentant des usagers suppléant 1 (La Ligue contre le cancer)
Mme MC. VOIGNIER Représentant des usagers suppléant 2 (Symphonie)
Mme le Dr F. CHERGUI Représentant du président de la Conférence Médicale d'Établissement
Mme S. LE CALLONEC-WAECHTER Représentant du personnel IDE ou AS suppléant
M. le Dr D. SARTELET Représentant du conseil d’administration suppléant
Membres de droit avec voix consultative
Mme D. AIGLE Directrice projets, qualité, gestion des risques
Invités
Monsieur le Pr T. CONROY Directeur général de l’ICL
Monsieur Y. THIERY Directeur général adjoint de l’ICL
Madame N. THIRY Secrétaire de séance

 

Articles relatifs à l'examen des plaintes et réclamations

(Article R1112-91 du Code de la santé publique)

Tout usager d'un établissement de santé doit être mis à même d'exprimer oralement ses griefs auprès des responsables des services de l'établissement. En cas d'impossibilité ou si les explications reçues ne le satisfont pas, il est informé de la faculté qu'il a soit d'adresser lui-même une plainte ou réclamation écrite au représentant légal de l'établissement, soit de voir sa plainte ou réclamation consignée par écrit, aux mêmes fins. Dans la seconde hypothèse, une copie du document lui est délivrée sans délai.

(Article R1112-92 du Code de la santé publique)

L'ensemble des plaintes et réclamations écrites adressées à l'établissement sont transmises à son représentant légal. Soit ce dernier y répond dans les meilleurs délais, en avisant le plaignant de la possibilité qui lui est offerte de saisir un médiateur, soit il informe l'intéressé qu'il procède à cette saisine. Le représentant légal de l'établissement informe l'auteur de la plainte ou de la réclamation qu'il peut se faire accompagner, pour la rencontre avec le médiateur prévue à l'article R. 1112-93, d'un représentant des usagers membre de la commission des usagers (CDU).

Le médiateur médecin est compétent pour connaître des plaintes ou réclamations qui mettent exclusivement en cause l'organisation des soins et le fonctionnement médical du service tandis que le médiateur non médecin est compétent pour connaître des plaintes ou réclamations étrangères à ces questions. Si une plainte ou réclamation intéresse les deux médiateurs, ils sont simultanément saisis.

(Article R1112-93 du Code de la santé publique)

Le médiateur, saisi par le représentant légal de l'établissement ou par l'auteur de la plainte ou de la réclamation, rencontre ce dernier. Sauf refus ou impossibilité de la part du plaignant, la rencontre a lieu dans les huit jours suivant la saisine. Si la plainte ou la réclamation est formulée par un patient hospitalisé, la rencontre doit intervenir dans toute la mesure du possible avant sa sortie de l'établissement. Le médiateur peut rencontrer les proches du patient s'il l'estime utile ou à la demande de ces derniers.

(Article R1112-94 du Code de la santé publique)

Dans les huit jours suivant la rencontre avec l'auteur de la plainte ou de la réclamation, le médiateur en adresse le compte rendu au président de la commission qui le transmet sans délai, accompagné de la plainte ou de la réclamation, aux membres de la commission ainsi qu'au plaignant.

Au vu de ce compte rendu et après avoir, si elle le juge utile, rencontré l'auteur de la plainte ou de la réclamation, la commission formule des recommandations en vue d'apporter une solution au litige ou tendant à ce que l'intéressé soit informé des voies de conciliation ou de recours dont il dispose. Elle peut également émettre un avis motivé en faveur du classement du dossier.

Dans le délai de huit jours suivant la séance, le représentant légal de l'établissement répond à l'auteur de la plainte ou de la réclamation et joint à son courrier l'avis de la commission. Il transmet ce courrier aux membres de la commission.

(article L. 1110-4 du Code de la santé publique)

Vous pouvez demander au bureau des admissions le renforcement de la non-divulgation de votre présence au sein de l’établissement en remplissant une demande d’admission discrète. Celle-ci vous permettra de préciser votre souhait de non réception d’appels téléphoniques, de visites... Vous avez droit au respect de votre vie privée et au secret des informations qui vous concernent.

Mineurs et majeurs protégés

(articles L. 1111-2, L. 1111-4, L. 1111-5 du Code de la santé publique)

Tout mineur est pris en charge avec autorisation écrite de la ou des personne(s) détentrice(s) de l’autorité parentale (parents, tuteur légal) et doit être accompagné d’une de ces personnes. Le médecin peut toutefois se dispenser d’obtenir cette autorisation lorsque le mineur s’y oppose expressément afin de garder le secret sur son état de santé, mais il doit se faire accompagner d’une personne majeure de son choix.

Le mineur reçoit les informations d’une manière adaptée à son degré de maturité et son consentement est également recherché.

Toute personne sous tutelle est prise en charge avec l’autorisation écrite du tuteur. Le majeur sous tutelle reçoit les informations d’une manière adaptée à ses facultés de discernement et son consentement est également recherché.

(articles L. 1111-11, R. 1111-17, R. 1111-18, R. 1111-19 et R. 1111-20 du Code de la santé publique)

La loi n° 2005-370 du 22 avril 2005 et la loi Claeys-Leonetti n° 2016- 87 du 2 février 2016, relatives aux droits des malades et à la fin de vie, vous laissent la possibilité de formuler vos attentes concernant les soins, la limitation ou l'arrêt des traitements médicaux en fin de vie, pour le cas où vous seriez un jour hors d'état d'exprimer vos volontés. Ces directives anticipées doivent être formulées dans un document écrit, daté et signé, comprenant vos nom, prénoms, date et lieu de naissance. Ce formulaire est à demander au personnel soignant. Les directives peuvent également être rédigées sur papier libre. Vous pouvez conserver cet écrit ou le remettre à votre personne de confiance, à vos proches ou à votre médecin (traitant, spécialiste).

Dans tous les cas, l'existence de ces directives sera mentionnée dans votre dossier médical. La durée de validité de vos directives est illimitée. Il vous est possible de les annuler ou de les modifier à tout moment. Aujourd’hui, elles s’imposent au médecin pour toute décision d’investigation, d’intervention ou de traitement, sauf en cas d’urgence vitale pendant le temps nécessaire à une évaluation complète de la situation et lorsqu’elles apparaissent manifestement inappropriées ou non conformes à votre situation médicale.

Ces textes réglementaires sont disponibles sur legifrance.gouv.fret sur https://solidarites-sante.gouv.fr

 

Signalez d’éventuels effets indésirables à votre médecin ou à l’équipe de soins. Afin d’élargir leur recueil, les patients et les associations de patients peuvent déclarer directement les effets indésirables liés aux médicaments, aux dispositifs médicaux ou autres produits, ainsi que les effets indésirables faisant suite à un acte de soins à but diagnostique, thérapeutique ou préventif.

La déclaration doit se faire le plus tôt possible après la survenue du ou des effets indésirables, sur la plateforme https://signalement.social-sante.gouv.fr/.

Si besoin, informations auprès de l’ERI® (Espace de Rencontres et d’Information) à l'ICL.

Dons d’organes et de tissus

En France, au nom de la solidarité nationale, c'est le principe du consentement présumé qui a été choisi en matière de dons d’organes et de tissus. La loi spécifie que nous sommes tous donneurs après notre mort, sauf si nous avons exprimé de notre vivant le refus d’être prélevé.

Si vous souhaitez vous opposer au prélèvement de vos organes et/ou tissus, vous pouvez :

  • Principalement, vous inscrire sur le registre national des refus, géré par l’Agence de la biomédecine. L’inscription est possible en ligne sur le site www.registrenationaldesrefus.fr.
  • Faire valoir votre refus de prélèvement par écrit et confier le document daté et signé à un proche ou transmettre oralement cette opposition à vos proches qui devront en attester par écrit auprès de l'équipe médicale.

Pour votre information, après les traitements d’un cancer, si les possibilités de dons sont limitées, elles peuvent rester envisageables dans certaines conditions, principalement pour le don de cornées.

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez vous adresser :

  • aux équipes médicales et paramédicales de l’ICL,
  • à l’UPOT (unité de prélèvement d’organe et de tissus) du CHRU de Nancy au 03 83 15 38 95,
  • ou vous connecter sur le site internet de l’Agence de biomédecine
    www.agence-biomédecine.fr ou sur www.dondorganes.fr.

Dans le cadre de votre prise en charge à l’Institut de Cancérologie de Lorraine, des prélèvements sanguins ou tissulaires seront réalisés pour le diagnostic et la surveillance de votre maladie. Si possible, une partie de ces échantillons sera congelée et conservée dans une tumorothèque pour des analyses concernant votre maladie.

Avec votre consentement signé, ces échantillons pourraient être également utilisés ultérieurement, de façon anonyme et confidentielle, pour des travaux de recherche.

En accord avec la délibération n° 2018-155 du 3 mai 2018, les données médicales, conservées dans le système d’information de l’ICL et couvertes par le secret professionnel, sont susceptibles d’être utilisées et traitées dans le cadre de la recherche. Dans le respect de la réglementation en vigueur, notamment le règlement (UE) n° 2016/679 relatif à la protection des données personnelles et la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Loi Informatique et Libertés » modifiée, le responsable de traitement, le Pr Thierry Conroy, directeur général de l’ICL, s’engage à ne collecter que les données strictement nécessaires et pertinentes au regard des objectifs de la recherche et à utiliser vos données de manière confidentielle sans faire apparaître votre identité.

Les résultats de ces recherches pourront faire l’objet de publications scientifiques. Toutefois, votre identité ne sera jamais révélée.

Vous disposez des droits suivants sur les données vous concernant :

  • droits d’accès aux données,
  • droit de rectification des données erronées,
  • droit d’effacement des données en cas de traitement illicite,
  • droit de portabilité vous permettant d’obtenir les données que vous avez vous-même fournies à l’établissement,
  • droit de limitation du traitement des données notamment si celui-ci venait à être remis en cause.

Vous disposez également d’un droit d’opposition au traitement de vos données dans les conditions définies par la règlementation en vigueur. Celle-ci empêche tout traitement ultérieur des données vous concernant. Ces droits s’exercent auprès du délégué à la protection des données de l’Institut de Cancérologie de Lorraine (Dr Emmanuel Désandes, Délégué à la protection des données, Institut de Cancérologie de Lorraine, 6 avenue de Bourgogne - CS 30519, 54519 Vandœuvre-lès-Nancy Cedex, mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Si malgré l’engagement de l’Institut de Cancérologie de Lorraine à respecter vos droits et à protéger les données vous concernant, vous restiez insatisfait, il vous est possible d’introduire une réclamation auprès de l’autorité de contrôle : la Commission nationale de l’informatique et des libertés (www.cnil.fr).

Un site d’information inclut toutes les études effectuées à l’ICL dont les données sont issues des dossiers médicaux. Il est accessible sur le réseau Unicancer à l’adresse suivante : https://mesdonnees.unicancer.fr.

 

La politique Qualité de l’ICL vise à :

  • tenir, pour nos patients et leurs proches, les 6 engagements identifiés dans la charte des CLCC ;
  • prendre en compte, au sein de nos différentes activités, les besoins de nos parties prenantes, à travers des objectifs d’amélioration continue.

Chaque salarié de l’ICL se doit d’adhérer à cette politique et d’œuvrer au quotidien pour honorer nos engagements envers nos patients et envers nos parties prenantes.

La démarche qualité/gestion des risques s’appuie sur :

  • la gestion des compétences des professionnels (formation, intégration, évaluation) ;
  • un référentiel documentaire identifiant les bonnes pratiques dans l’établissement ;
  • l’analyse des risques pour sécuriser les processus ;
  • les évaluations de pratiques et les enquêtes de satisfaction et d’expérience des patients et proches ;

et permet de déclencher en continu des actions d’amélioration.

La charte d'engagements des Centres de lutte contre le cancer

L'Institut de Cancérologie de Lorraine fait partie des Centres de lutte contre le cancer (CLCC), établissements de santé à but non lucratif, tous unis au sein du réseau Unicancer.

Nous sommes porteurs d’un modèle de prise en charge du cancer basé sur les valeurs de solidarité, d’humanisme, d’innovation et de quête de l’excellence.

La charte d’engagements des CLCC incarne ces valeurs communes et indissociables auprès des patients, de leurs proches ainsi que des professionnels de santé.

La charte d’engagements des CLCC, ce sont 6 engagements, communs et indissociables, partagés par tous les Centres de lutte contre le cancer. Chaque centre assortit ces engagements par une série de preuves.

Engagement n°1 : Vous proposer le meilleur traitement possible, adapté à votre cancer, à la pointe des connaissances médicales, des progrès de la recherche et des technologies.

 
 
  • Un hôpital dédié au cancer avec toutes les modalités de prise en charge
    Comme tous les Centres de lutte contre le cancer, notre hôpital est dédié au traitement des cancers et vous propose toutes les modalités de prise en charge : chirurgie, radiothérapie (dont curiethérapie), chimiothérapie, immunothérapie et autres traitements médicamenteux innovants. Sur 872 hôpitaux en France autorisés à traiter des cancers, seuls 74 proposent ces trois modalités*.
    * Source ministère de la Santé, DGOS 2018

  • Une expertise et des équipements de pointe pour traiter tous les cancers
    Notre institut est un établissement référent qui fait bénéficier d’autres établissements de santé partenaires de ses équipements. Il traite des cancers courants comme complexes et joue un rôle de « centre expert » pour des cancers rares. Nos médecins mettent leur expertise au service de tous les cancers et peuvent s’appuyer sur des équipements technologiques de dernière génération (IRM, tomosynthèse, scanner 4D, CyberKnife, tomothérapie, robot chirurgical, technique CHIP Chimiothérapie Hyperthermique Intrapéritonéale) et une médecine de pointe (immunothérapie, thérapies ciblées, nouvelles molécules).

  • Une analyse pluridisciplinaire de votre dossier
    Votre dossier fait l’objet d’une analyse en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP). Ces réunions rassemblent des professionnels de santé de plusieurs disciplines qui analysent votre dossier de façon approfondie. À son issue, un plan personnalisé de soins est construit, tenant compte aussi bien des spécificités génétiques et biologiques de votre maladie que de votre environnement et de votre mode de vie.

  • La possibilité d’accéder à des traitements innovants
    Nous proposons des traitements innovants, avant même qu’ils n’existent dans la majorité des établissements. Nous vous en faisons bénéficier dès qu’ils sont pris en charge par l’Assurance Maladie et même, dans certains cas, lorsqu’ils sont en « autorisation temporaire d’utilisation » (ATU), c’est-à-dire en attente de leur autorisation de mise sur le marché.

  • L’opportunité d’intégrer, si vous le souhaitez, un essai clinique
    La participation à un essai clinique offre la possibilité d’accéder, sous certaines conditions propres à votre maladie, aux traitements les plus innovants. En 2019, nous avons inclus plus de 600 patients dans des essais cliniques. En moyenne, les Centres de lutte contre le cancer incluent 15% de leurs patients dans un essai clinique, soit quasiment le double de la moyenne observée dans les établissements de santé au niveau national (8,5%).
 

Engagement n°2 : Vous informer de façon claire, vous écouter et vous associer aux décisions vous concernant.

 
  • Vous informer pour vous rendre acteur de votre prise en charge
    Nous vous apportons tous les moyens et toute l’information nécessaires à la compréhension de votre traitement et de ses conséquences. Cette information passe par les personnels de notre hôpital, des supports d’information, l’Espace de Rencontres et d’Information (ERI®), la possibilité d’échanger avec des associations de patients ou de participer à des ateliers d’éducation thérapeutique. Nous favorisons la représentation des patients dans plusieurs instances.

  • Un établissement reconnu pour l’écoute et l’information des patients
    Notre établissement obtient des résultats très positifs dans les enquêtes nationales* mesurant la satisfaction et l’expérience des patients, notamment en termes d’écoute et d’information.
    * réalisées par la Haute Autorité de Santé, autorité publique indépendante.

  • Répondre à vos questions et évaluer vos besoins d’accompagnement
    Suite à la consultation médicale d’annonce, un.e infirmièr.e de coordination peut vous apporter des informations complémentaires sur votre maladie, le traitement choisi ainsi que ses effets secondaires éventuels. Il.elle évalue également vos besoins en matière d’accompagnement et répond à toutes vos questions.

Engagement n°3 : Vous accompagner dans la coordination des soins qui vous seront prodigués au sein de notre hôpital comme en dehors.

  • Une collaboration avec les acteurs de santé locaux
    Nous travaillons en étroite collaboration avec de nombreux acteurs locaux : votre médecin traitant ou spécialiste, les infirmier.e.s, les réseaux paramédicaux, d’hospitalisation à domicile, de soins de suite et de réadaptation ou encore les associations de patients. Cette collaboration est la garantie d’une bonne prise en charge à l’extérieur de l’hôpital.  

  • Un.e infirmièr.e pour la coordination avec les acteurs de santé
    Nous vous donnons la possibilité de contacter un.e infirmièr.e de coordination pour vous accompagner ainsi que vos proches tout au long de votre prise en charge. Sa mission est aussi de faciliter la coordination avec les professionnels de santé à l’extérieur de l’établissement. 

  • Une formation à la prise en charge de votre traitement à domicile
    Nos équipes de l’hôpital de jour (oncologues, pharmacien.ne.s, infirmièr.e.s) informent chaque patient sur la prise en charge de ses traitements à domicile. Elles sont là pour vous aider à comprendre votre traitement, identifier les effets indésirables éventuels et leurs signes précurseurs, afin que vous puissiez les signaler. 

Engagement n°4 : Vous aider, ainsi que votre entourage, à maintenir la meilleure qualité de vie possible pendant votre hospitalisation comme à votre domicile. 

  • Des soins de support et un accompagnement social
    Parallèlement à la prise en charge médicale, des professionnels de soins de support sont à votre écoute, vous accompagnent et vous orientent selon vos besoins pendant la maladie et lors de ses suites.
    Nos assistantes sociales peuvent également vous accompagner, vous et vos proches, pour résoudre des difficultés économiques et sociales en lien avec la maladie (accompagnement administratif, juridique, matériel, aide à la reprise professionnelle).

  • Une prise en charge thérapeutique et humaine de chaque patient
    Nous vous proposons une prise en charge globale personnalisée  : outre les thérapeutiques, la prise en compte des effets secondaires est essentielle, de même que celle de la douleur, de l’impact physique, socio-esthétique, psychologique, diététique, de la vie intime, etc.
    Des programmes d’activités physiques adaptées peuvent vous être proposés.

  • La possibilité d’intégrer vos proches si vous le souhaitez
    Si vous le souhaitez, vos proches peuvent être intégrés dans votre parcours de soins : présence lors de l’annonce du diagnostic et aux consultations, participation aux ateliers d’éducation thérapeutique et de socio-esthétique, groupe de soutien pour les enfants (Mercredire).
    Dans certaines conditions, vous pouvez séjourner avec vos proches dans une résidence hôtelière à proximité de l’établissement.

Engagement n°5 : Favoriser les actions de prévention et de dépistage pour réduire vos risques de cancer ou les diagnostiquer au plus tôt

  • Des consultations d’addictologie pour limiter les risques de récidive
    Des professionnels formés à l’addictologie (tabac, alcool) tiennent des consultations au sein de notre établissement. Ces consultations visent à identifier les interactions possibles avec votre traitement et à limiter les risques de récidive ou de second cancer liés à des comportements à risque.

  • Prendre en compte les antécédents familiaux pour identifier les risques
    Si vous présentez des signes cliniques évocateurs d’une prédisposition génétique à développer un cancer, nous vous proposons des consultations spécifiques (oncogénétique). Elles permettent d’identifier, selon vos antécédents familiaux et les maladies connues, le niveau de risque pour vous et votre famille et de déterminer les meilleures mesures de prévention et de dépistage.

  • Nos équipes et équipements de pointe au service des diagnostics
    Pour permettre un meilleur diagnostic, un meilleur suivi de l’évolution de votre maladie, nous disposons d’équipements de pointe (laboratoire de biologie moléculaire, IRM, etc.).
    Des professionnels experts réalisent le dépistage des femmes à risque face au cancer du sein et permettent l’intégration précoce dans le parcours Sein.

  • Implication dans des actions de prévention locales et régionales

    Nos professionnels s’engagent dans différentes actions de prévention : Octobre Rose, Mars bleu, Moi(s) sans tabac, Make Sense Campaign, etc.

Engagement n°6 : Vous garantir un accès à l’ensemble des soins quelles que soient vos ressources financières et sans dépassement d’honoraires. 

  • Un statut unique d’hôpital privé à but non lucratif
    Notre institut est un établissement privé à but non lucratif, exerçant exclusivement des missions de service public : soins, enseignement et recherche.

  • Pas de dépassement d’honoraires et pratique du tiers-payant
    Nous ne pratiquons pas de dépassement d’honoraires et proposons le tiers-payant afin que vous ayez le moins de frais possible à avancer.

  • Nos médecins, salarié.e.s de l’institut, n’ont pas d’activité libérale
    Comme tous les Centres de lutte contre le cancer, nous relevons d’un statut unique avec des médecins qui sont tou.te.s salarié.e.s et ne pratiquent pas de consultations privées. Leur rémunération ne dépend pas du nombre d’actes de soins qu’ils.elles réalisent.

  • Une collecte de fonds pour vous éviter de supporter les coûts de l’innovation
    Notre institut, reconnu d’utilité publique, collecte des dons et legs afin de financer des projets innovants dans la recherche, pour l’acquisition de matériels et pour favoriser votre bien-être et celui de vos proches. Ainsi vous bénéficiez de services supplémentaires sans en supporter les coûts.

  • Une démarche à la fois éthique et socialement responsable
    Notre institut s’inscrit dans une démarche de responsabilité sociétale. En toute transparence, il réalise chaque année un rapport annuel informant des actions et résultats obtenus.

Exprimez-vous sur votre prise en charge

Le bureau des admissions recueille votre adresse mail personnelle, vous permettant de participer à l’enquête nationale e-Satis. Ce questionnaire d’expérience et de satisfaction est totalement anonyme et vous prendra peu de temps.

Concrètement, deux semaines après votre sortie d’hospitalisation, vous serez invité par mail à donner votre point de vue sur la qualité de votre prise en charge. Il vous suffira de cliquer sur le lien pour répondre au questionnaire de satisfaction en ligne. Le questionnaire comporte des questions précises concernant votre accueil, votre prise en charge, votre chambre, vos repas ainsi que l’organisation de votre sortie.

Si vous tentez de répondre plus de 12 semaines après votre sortie, vous ne pourrez plus remplir le questionnaire.

Votre participation nous est précieuse à plusieurs titres : amélioration de la prise en charge, certification de l’établissement, financement.

Vous pouvez également faire vos remarques sur la qualité de votre séjour à l’ICL en répondant au questionnaire de satisfaction papier remis à votre sortie.

Vos plaintes, réclamations, éloges, observations ou propositions seront pris en compte par la CDU (commission des usagers) conformément à l’article
R.1112-79 à R.1112-94 du Code de la santé publique
.

Certifications et labels

L’établissement

En 2015, l’Institut de Cancérologie de Lorraine a été, pour la quatrième fois, certifié par la Haute Autorité de Santé, sans réserve et avec un classement A et ce pour 6 ans. Les résultats de certification sont disponibles dans ce livret page suivante, sur le site de la HAS ou à l’adresse suivante :
www.scope-sante.fr.

Ce très bon résultat atteste de l’expertise et de l’engagement des professionnels de l’institut pour la qualité et la sécurité des soins.

En 2018, le projet « Journée des associations » de l’ICL a obtenu le « Label Droit des usagers de la santé » et a été primé par l’ARS Grand Est. L’institut est ainsi reconnu pour sa démarche concertée avec les représentants des usagers et les bénévoles.

La recherche clinique

L'activité de recherche clinique de l'ICL est certifiée NF EN ISO 9001 : 2015 (certificat N° 2020/89553.2) pour ses activités de promotion et d'investigation. Cette norme internationale garantit un haut niveau de qualité dans l’organisation des essais cliniques proposés aux patients.

Laboratoire de biopathologie

Le laboratoire de biopathologie est accrédité par le COFRAC selon la norme NF EN ISO 15189 : 2012 pour son activité de génétique somatique (accréditation Cofrac examens médicaux,
n°8-3345, portée disponible sous www.cofrac.fr).

Tumorothèque

La tumorothèque est certifiée selon la norme
NF S96-900 depuis 2017.

ICL learning

Cet organisme de formation de l'ICL, dispense des programmes agréés DPC (développement professionnel continu) et est certifié QUALIOPI au titre des actions de formation.

Label CETD

L’ICL est labellisé centre d’évaluation et de traitement de la douleur chronique rebelle (CETD).

Résultats des indicateurs nationaux 2020 sur la qualité des soins à l’Institut de Cancérologie de Lorraine 

CERTIFICATION DE L’ÉTABLISSEMENT

A

Droits des patients

A

Parcours des patients

A

Médicaments

A

Bloc opératoire

A

Radiothérapie

A

Endoscopie

A

Imagerie interventionnelle

A

Management de la qualité et des risques

A

Risque infectieux

A

Dossier patient

A

 

COORDINATION DES SOINS

Décision médicale en équipe en cas de cancer

A

98%

Qualité du dossier d’anesthésie

A

97%

 

PRÉVENTION DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS

Hygiène des mains

B

84/100 

 
 

ÉVALUATION DE LA DOULEUR

Évaluation et prise en charge de la douleur en MCO

 A

98%

 

SATISFACTION ET EXPÉRIENCE DU PATIENT

Patients hospitalisés

Note globale des patients hospitalisés

81/100

79% des patients hospitalisés recommanderaient certainement cet établissement

Prise en charge par les médecins/chirurgiens

85/100

Prise en charge par les infirmiers/aides-soignants

88/100

Repas

74/100

Chambre

80/100

Organisation de la sortie

70/100

Accueil

82/100

Patients admis pour une chirurgie ambulatoire

Note globale des patients admis pour une chirurgie ambulatoire

82/100

79% des patients admis pour une chirurgie ambulatoire recommanderaient certainement cet établissement

Avant l’hospitalisation

85/100

Accueil le jour de la chirurgie

85/100

Prise en charge

87/100

Chambre et collation

73/100

Organisation de la sortie et retour à domicile

78/100

 

COORDINATION HÔPITAL - VILLE

Lettre de liaison à la sortie après une chirurgie ambulatoire

C

48%

Lettre de liaison à la sortie en MCO

C

39%

 

Le compte rendu d’hospitalisation est envoyé systématiquement au médecin traitant et au médecin correspondant. L’ICL met en place progressivement la remise au patient de ce document le jour de sa sortie.

Les résultats des évaluations donnent lieu chaque année à des actions pour l’amélioration de la qualité et votre satisfaction.

La lutte contre la douleur et les infections associées aux soins

Lutte contre la douleur

La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé reconnaît le soulagement de la douleur comme un droit fondamental. L’article L. 1110-5 du Code de la santé publique stipule que : « Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée. »

L’ICL est labellisé centre d’évaluation et de traitement de la douleur chronique rebelle. Il fait de la lutte contre la douleur une priorité. Il assure une prise en charge de la douleur par une organisation structurée, la formation des professionnels, et met en œuvre des moyens pour :

  • reconnaître la douleur : distinguer les différents types de douleurs (aigüe, provoquée par certains soins ou examens, chronique) ;
  • prévenir les douleurs relatives à certains soins ou examens ;
  • évaluer régulièrement l’intensité de la douleur ressentie avec une échelle d’évaluation de la douleur, et en assurer la traçabilité ;
  • informer sur les soins et leur déroulement, répondre à vos questions ;
  • traiter ou soulager la douleur de façon adaptée avec des traitements médicaments et non médicamenteux (hypno-analgésie, accompagnement psychologique, etc.).

 

L'ICL s'engage autour de 4 axes

1. Informer le patient

Par le biais de ce livret d’accueil comportant le contrat d’engagement douleur. Une information individualisée et adaptée est réalisée de façon régulière par du personnel compétent.

2. Former le personnel soignant

Par la remise d’une plaquette « la douleur » et une formation interne qui vise à maintenir régulièrement les compétences de chaque professionnel soignant. Elle revêt deux aspects : formation des nouveaux arrivants (parcours d’intégration) et formation continue dans les équipes avec obtention d'un diplôme universitaire (DU) douleur.

2. Organiser notre démarche

Le Comité de lutte contre la douleur et les symptômes (CLUD’S) existe officiellement à l’ICL depuis mai 2000. Il est l’interface indispensable entre les acteurs de soins des différents secteurs de l’établissement, la direction, les membres du service interdisciplinaire de soins de support pour patients en oncologie (SISSPO). Les professionnels des différents secteurs d’activité y sont représentés.

Ce comité a pour mission de générer et valider les actions d’amélioration de prise en charge de la douleur et ses symptômes ; il en coordonne la mise en œuvre et en informe l’ensemble des personnels.

Ces actions concernent la formation des professionnels, l’information des patients, l’évaluation de la douleur, la rédaction et l’évaluation des protocoles, la recherche clinique et l’enseignement.

Ses objectifs et son bilan d’activité sont présentés annuellement à la conférence médicale d’établissement (CME).

3. Prévenir, traiter la douleur et adapter les traitements

La douleur est évaluée tout au long de la prise en charge de la personne malade, dès le début de l’hospitalisation et au-delà de la sortie. À cet effet, les professionnels de santé prévoient une prise en charge en aval de l’hôpital relayée par la médecine de ville ou, à défaut, assurée ou coordonnée par l’ICL lui-même.

Douleur chronique ou rebelle

La prise en charge de la douleur chronique est intégrée dans une prise en charge globale des soins oncologiques de support, elle est associée à la politique menée par l’établissement concernant les soins palliatifs. La prise en charge de la douleur chronique des patients, cancéreux ou non, est organisée par une consultation pluridisciplinaire au sein de l’unité.

Douleur aigüe

La douleur post-opératoire : elle est organisée dès la visite pré-anesthésique du patient. Des protocoles d’analgésie contrôlée par le patient sont proposés (PCA, PCEA) ainsi que des techniques d’analgésie par bloc et anesthésie loco-régionale.

La douleur induite par les soins est prise en compte et des actions pour y pallier sont mises en œuvre par l’utilisation de techniques médicamenteuses et non médicamenteuses dans l’objectif de prévenir la douleur des gestes (mélange oxygène-protoxyde d’azote, relaxation, hypnose).

4. Évaluer nos pratiques en vue de les améliorer

Le suivi des indicateurs de qualité du dossier patient et des évaluations complémentaires permettent d’évaluer notre qualité de prise en charge de la douleur et de définir des actions d’amélioration.

La réussite de cette politique nécessite la mobilisation et la participation active de l’ensemble du personnel. La culture qualité doit s’accompagner d’une volonté systématique de progrès. Ainsi, nous nous engageons à assurer nos missions, à mesurer l’efficacité de notre organisation et à définir annuellement des objectifs qualité diffusés dans le rapport d’activité du CLUD'S 

 

Vous avez peur d’avoir mal ?
Vous avez mal ?

La douleur n’est pas une fatalité,parlons-en !

Votre participation et celle de votre entourage sont essentielles pour vous aider à ne plus avoir mal ou avoir moins mal.

Contact :
secrétariat du SISSPO
au 03 83 59 84 86.

 
Douleur à la mammographie

Une étude menée par l'ICL sur l'auto-compression mammaire a démontré que les femmes ne se compriment pas moins les seins, que la force de compression est supérieure quand la femme le fait, que la douleur mesurée est inférieure et que la qualité d’image n’est pas dégradée.

Renseignements auprès du secrétariat d'imagerie médicale : 03 83 59 84 42

L’hygiène à l’institut

L’équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière (EOHH), instance consultative en hygiène, sous l’égide de la CME, coordonnée par un praticien en hygiène et un cadre de santé, veille à l’évolution et à la bonne application des protocoles de soins et de maîtrise de l’environnement hospitalier dans un souci d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.

L’hygiène des mains est le geste le plus important pour limiter la transmission des micro-organismes et prévenir les infections liées aux soins. À cet effet, des solutions hydro-alcooliques sont à la disposition de tous dans chaque chambre, salle d’attente, salle de consultations, hall d’accueil.

Face à l’émergence des bactéries multi-résistantes, il vous sera demandé de nous préciser vos antécédents d’hospitalisation en France comme à l’étranger au cours des 12 derniers mois ; des précautions spécifiques pourront être mises en place pour limiter leur diffusion.

Recommandations aux patients

Certaines règles simples et efficaces permettent de limiter le risque d’infection.

  • S’assurer au quotidien d’une bonne hygiène corporelle et maintenir une tenue propre.
  • Réaliser un geste d’hygiène des mains avant et après les gestes de la vie courante, en entrant et en sortant de la chambre.
  • Ne pas conserver dans la chambre de nourriture personnelle sans l’accord de l’équipe soignante.
  • Respecter les consignes particulières d’hygiène données par l’équipe soignante si en cours d’hospitalisation votre état nécessite leur application.
  • Vérifier avec votre médecin référent de l'ICL ou votre médecin traitant, que vos vaccins et/ou leurs rappels sont à jour (grippe, DT Polio, pneumocoque, Covid-19, ...).

 

Recommandations aux visiteurs

  • Éviter de rendre visite au patient si vous êtes atteint d'une infection (grippe, varicelle, rubéole, herpès, etc.). Néanmoins, si votre présence est indispensable auprès de lui, veuillez prendre contact avec l'infirmier(e).
  • En cas de mesures particulières mises en œuvre pour le patient, respecter les consignes données pour assurer votre protection et celle de la personne visitée.
  • Réaliser un geste d’hygiène des mains lors de votre arrivée et votre départ.
  • Éviter d’apporter des fleurs naturelles.

 

 

Connaître l’ICL

Mieux connaître l’Institut de Cancérologie de Lorraine

L’ICL renouvelle chaque année son engagement de promotion de l’hygiène des mains signé en 2009 auprès de l’OMS et propose des actions de sensibilisation et d’information auprès des professionnels de santé, des patients et des visiteurs :participons ensemble à la sécurité des soins, l’hygiène des mains parlons-en !

Centre de lutte contre le cancer de Lorraine, membre d’Unicancer, l’ICL regroupe les moyens technologiques et humains nécessaires aux soins, à l’enseignement et à la recherche en cancérologie. Établissement de santé privé d’intérêt collectif, reconnu d'utilité publique, il prend en charge tout patient de la région présentant une suspicion ou une certitude de maladie cancéreuse dans une approche pluridisciplinaire et une exigence constante de qualité. Référent régional en cancérologie, l’Institut de Cancérologie de Lorraine s’investit dans le Réseau Régional de Cancérologie du Grand Est (NEON). Il constitue, avec le CHRU de Nancy, le Pôle Régional de Cancérologie de Lorraine.

L’ICL en quelques chiffres (données 2020)

  • 23 862 journées d'hospitalisation classique
  • 19 965 journées d'hospitalisation de jour
  • 38 351 consultations
  • 15 072 patients pris en charge annuellement
  • 3 957 nouveaux patients
  • 2 875 heures d'enseignement
  • 144 protocoles de recherche clinique
  • 111 publications référencées dans des revues internationales
  • 749 salariés
 
 
 

Les missions de l’ICL

Soigner

L’institut assure le diagnostic et le traitement des cancers. Les patients sont traités selon les protocoles et référentiels pluridisciplinaires intégrant des techniques de pointe.

L’institut assure une surveillance pendant au moins 5 ans des patients traités, en collaboration avec les réseaux de soins libéraux et hospitaliers. La pluridisciplinarité de l’équipe médicale et soignante et la mise en place de parcours de soins coordonnés, permettent une prise en charge globale, personnalisée et innovante des patients. Un service interdisciplinaire de soins de support prend notamment en charge le soutien psychologique, le traitement de la douleur, la nutrition.

Chercher

L’Institut de Cancérologie de Lorraine développe des projets de recherche sur les causes et les traitements des cancers dans le but d’améliorer la qualité du diagnostic et l’efficacité des traitements. La recherche est financée par des dons et legs, par l’Institut national du cancer (INCa), la Ligue contre le cancer, diverses subventions et collaborations avec le secteur industriel. Ses projets sont développés en partenariat avec l’Université de Lorraine, le CNRS et l’Inserm.

L’ICL est labellisé Centre de Recherche Clinique. Il est également impliqué dans le Centre d'Investigation Clinique de Cancérologie. Enfin, il est intégré dans la plate-forme nationale de recherche clinique « Qualité de vie et cancer » (Plus d'infos page 52).

Enseigner

L’ICL assure une mission d’enseignement professionnel du corps médical et paramédical français et étrangers à travers :

  • la formation initiale des étudiants du 2ème et 3ème cycle des études médicales, DESC, DES, Masters, IFSI, IFMEM… ;
  • l’accueil et la formation pratique des internes en médecine, en dentaire et en pharmacie ainsi que des stagiaires paramédicaux ;
  • la formation continue universitaire : DIU de médecine palliative ;
  • la formation continue des personnels de santé via son organisme de formation, ICL learning. Nos formations sont toutes construites sur le modèle de la pédagogie inversée : la théorie est (re)vue en ligne avant de venir afin de faire la part belle pendant la partie présentielle à la mise en pratique : ateliers, mises en situation, jeux de rôle, apprentissage par la simulation…
 
RÉFÉRENCES
  • L’organisme de formation de l’ICL, ICL learning, dispense des programmes agréés DPC (développement professionnel continu) et est certifié QUALIOPI au titre des actions de formation.
  • Une convention lie l'ICL à la Faculté de Médecine et au CHRU de Nancy pour l'accueil d'universitaires et la formation initiale des étudiants en médecine, pharmacie et odontologie. L’ICL est également co-fondateur de l’HVL (hôpital virtuel de Lorraine) avec le CHRU de Nancy et l’Université de Lorraine.

 

ICL learning : https://icl-learning.fr/

Coopérer

Acteur majeur de la cancérologie en Lorraine, l’ICL s’investit dans les réseaux de santé et des partenariats : Réseau Régional de Cancérologie du Grand Est, Unicancer, Pôle Régional de Cancérologie avec le CHRU de Nancy, Cancéropôle Grand Est, Ligue contre le cancer, Institut national du cancer...

Prévenir

L’Institut de Cancérologie de Lorraine participe aux programmes de dépistage des cancers colorectaux, cancers du sein et du col de l’utérus ainsi qu’à la prévention contre les dépendances (alcool, tabac...) et à de multiples campagnes de santé publique.

Accompagner

L’Espace de Rencontres et d'Information (ERI®), initié avec la Ligue contre le cancer et Sanofi, répond aux préoccupations des patients et de leurs proches par une information adaptée, de la documentation choisie, des événements ponctuels et un lien avec les associations.

L’action des bénévoles et d’associations complète celle des soignants : espace Art Détente, visites aux malades, médiathèque des hôpitaux de Nancy, associations d’anciens malades, aumôneries ...

Suite au plan cancer 2014-2019 et en partenariat avec la Ligue contre le cancer, l’ICL s’implique dans le dispositif du « patient ressource » : d’anciens patients volontaires, formés, interviennent auprès des malades, à leur demande, et aussi auprès des professionnels de l’ICL et dans la formation des futurs médecins et soignants.

La recherche

Les données de la recherche translationnelle permettent de mieux comprendre l'initiation et l'évolution de la tumeur dans son contexte d'organe, mais également dans son environnement. Elles sont rapidement diffusées et utilisées dans les soins et la prise en charge de la maladie. Les données issues des sciences humaines et sociales aident à appréhender l'impact de la maladie dans la vie des patients. La recherche en cancérologie aujourd'hui intègre donc plusieurs disciplines selon les besoins des patients.
 

Activités de recherche de l’ICL

Elles sont menées essentiellement au sein d'unités labellisées dans lesquelles les personnels hospitalo-universitaires et les praticiens de l’ICL sont intégrés :

UNITÉ MIXTE DE RECHERCHE UMR 7039 CNRS CRAN - UNIVERSITÉ DE LORRAINE

L'unité développe des activités transverses dans le domaine du cancer par une approche interdisciplinaire.

UNITÉ MIXTE DE RECHERCHE UMR 7365 CNRS IMOPA - UNIVERSITÉ DE LORRAINE

L'unité développe avec l’ICL des travaux de recherche dans le domaine de la radiobiologie.

ÉQUIPE D’ACCUEIL EA 4360 APEMAC DE L’UNIVERSITÉ DE LORRAINE

Adaptation, mesure et évaluation en santé. Approches interdisciplinaires.
L’équipe participe à la plateforme nationale Qualité de vie et cancer.

UNITÉ MIXTE DE RECHERCHE UMR 7502 CNRS INSTITUT ÉLIE CARTAN DE LORRAINE– UNIVERSITÉ DE LORRAINE

pour la modélisation mathématique des données issues de l’analyse de l’ADN circulant en vue de prédire la réponse thérapeutique.

 

La recherche à l'ICL s'articule autour de 3 axes

 

AXE 1

Interaction rayonnement et tissus biologiques - Biomarqueurs de radiosensibilité, imagerie exploratoire et nanomédicine 

AXE 2
Diagnostic moléculaire approfondi - Biomarqueurs et réponse thérapeutique

 

AXE 3

Nouvelles stratégies au bénéfice des patients

 

Recherche clinique

À l’ICL, deux unités fonctionnelles sont au service des coordonnateurs, des investigateurs et des patients pour l’organisation de la recherche clinique :

Centre de recherche clinique (CRC)

Il s’intègre dans la démarche globale du Pôle Régional de Cancérologie (PRC) de Lorraine, fruit de la collaboration entre l’ICL et le CHRU de Nancy permettant de mettre en synergie les savoirs et les moyens, en particulier l’utilisation commune de plateaux techniques. Le but du CRC est d’encourager et assister les équipes médicales pour l’inclusion des patients dans les essais cliniques institutionnels ou industriels, l’acquisition de données, l’aide à l’investigation, l’interface avec les patients.

Participer à un essai clinique c'est possible et c'est facile : il suffit d'en parler à son médecin, seul à même de vérifier, à partir du dossier médical, si une personne entre dans les critères de la recherche.

La liste des protocoles ouverts à l'ICL sur :
www.icl-lorraine.fr > RECHERCHE > Essais cliniques ouverts à l'ICL

Cellule de promotion des essais cliniques (CPEC)

Elle apporte son appui méthodologique, rédactionnel, logistique et administratif aux coordonnateurs pour la conception des essais cliniques et leur bon déroulement, permettant à l’ICL de promouvoir ses propres essais cliniques adaptés aux besoins des patients.

Recherche translationnelle

L’unité accueille les expérimentations sur cellules cancéreuses, modèles murins de cancer et fragments de tumeurs humaines conservés en tumorothèque, liées à des projets de recherche translationnelle ou clinique. 

Cellule data biostatistiques

 
La cellule data biostatistiques apporte son expertise et ses compétences dans tous les travaux de recherche de l’ICL quelle que soit la nature de ces travaux de recherche (interventionnel ou non, prospectif ou rétrospectif…).
 
 
RÉFÉRENCES

L'activité de recherche clinique de l'ICL est certifiée NF EN ISO 9001 : 2015 (certificat N° 2020/89553.2) pour ses activités de promotion et d'investigation.

Cette norme internationale garantit un haut niveau de qualité dans l’organisation des essais cliniques proposés aux patients.

 

Soutenez l'ICL

Soutenez les équipes de l'ICL et contribuez :

  • à la recherche ;
  • à l'acquisition de nouveaux équipements ;
  • au bien-être des patients et de leurs proches.

 

L'ICL peut bénéficier de dons, legs, donations, assurances vie.Vous pouvez aussi organiser des manifestations au profit de l’ICL.

 
Renseignements au 03 83 59 86 87 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 
 
 
  

Mémo contacts

  • Standard : 03 83 59 84 00

  • Un rendez-vous pour une consultation :
    Parcours Sein : 03 83 59 83 00
  • Institut Lorrain de la Prostate : 03 83 15 70 80
    Parcours Tête et cou : 03 83 59 85 66
    Parcours Oncogénétique : 03 83 59 85 42
    Autres localisations : 03 83 59 84 00
    Service des soins de support (SISSPO) : 03 83 59 84 86

  • Les secrétariats médicaux :

    En radiothérapie-curiethérapie : 03 83 59 85 34
    En oncologie médicale : 03 83 59 84 02
    En oncologie chirurgicale : 03 83 59 84 51
    Soins de support : 03 83 59 84 86
    Centre de recherche clinique : 03 83 59 86 08

  • Espace de Rencontres et d’Information (ERI®) : 03 83 59 84 62
 

L'entrée principale de l'établissement, côté avenue de Bourgogne, est ouverte du lundi au vendredi de 7h30 à 19h15 ; les dimanches et jours fériés de 13h à 18h.

En dehors de ces heures, l’accès à l’ICL s’effectue par le "Hall ambulances".