bandeau1 2018 v3

  

bandeau1 covid 2020

 

dons4ok

La réhabilitation améliorée après chirurgie

La réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC) est un ensemble de mesures prises avant, pendant et après une intervention chirurgicale qui, en réduisant le stress (ou agression) chirurgical, permettent une récupération de l’autonomie et une convalescence plus rapides et de meilleure qualité.
Les résultats de la RAAC sont dans la majorité des cas une amélioration de la convalescence, une réduction de la morbidité globale et par conséquent une réduction de la durée de séjour postopératoire.
Le patient y devient un acteur majeur de sa santé : il est associé à toutes les décisions concernant sa santé dans les phases préopératoires, postopératoires et après sa sortie.
Le protocole étant pluridisciplinaire, l’esprit d’équipe y est essentiel. La RAAC s’inscrit donc parfaitement dans les parcours de soins et notamment dans le Parcours Sein mis en place à l’Institut de Cancérologie de Lorraine depuis plusieurs années.
Un audit des pratiques y est systématique et la gestion des risques liés à la sortie précoce y est une obligation.
La RAAC est bénéfique pour les patients, pour les équipes et pour la société (moindre coût de la santé).

GRACE logo rvbSeul établissement dans le Grand Est à mettre en œuvre la réhabilitation améliorée après chirurgie gynécologique, l’ICL propose une série de mesures, parmi lesquelles une préparation préopératoire renforcée (correction des anémies, kinésithérapie…), une priorité donnée à la qualité de l’analgésie (notamment analgésie péridurale) et des mesures de mobilisation actives dès le premier jour postopératoire (déambulation, activité physique avec pédaliers…).

Le label GRACE est attribué chaque année aux établissements qui ont implémenté un protocole de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC) et qui en font la promotion auprès des professionnels de santé locaux. Labellisé depuis 2017, l’Institut de Cancérologie de Lorraine a été renouvelé pour l’année 2019. Il est le seul établissement dans le Grand Est à proposer cette approche novatrice pour la chirurgie gynécologique.