Accueil > Dépistage

Dépistage

Recherche d’une maladie chez une personne avant l’apparition de tout symptôme. Un dépistage peut être individuel, ou collectif comme le Dépistage Organisé du Cancer du Col de l’Utérus (DOCCU).

Le Dépistage Organisé du Cancer du Col de l’Utérus (DOCCU), c’est quoi ?
Le dépistage du cancer du col de l’utérus concerne les femmes de 25 à 65 ans tous les 3 ou 5 ans, sans symptômes et facteurs de risque particuliers, y compris les femmes enceintes, ménopausées, ou vaccinées contre les infections à HPV.

Il permet de repérer le plus tôt possible d’éventuelles lésions précancéreuses au niveau du col de l’utérus, de les surveiller ou de les soigner et ainsi, de prévenir l’apparition d’un cancer.

Dans le cadre du DOCCU, une lettre d’invitation est envoyée aux femmes qui n’ont pas réalisé de tests de dépistage dans les délais recommandés. Les tests sont pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, sur présentation du courrier d’invitation envoyée par le CRCDC.

Il existe deux tests de dépistage :

  • L’EXAMEN CYTOLOGIQUE est l’examen au microscope de cellules du col de l’utérus, à la recherche d’anomalies morphologiques des cellules.
  • LE TEST HPV détecte la présence de virus HPV à haut risque (test HPV-HR) dans les cellules du col.

Ces 2 tests peuvent être réalisés :

– par un gynécologue, un médecin généraliste, une sage-femme,
– dans un centre de santé, centre mutualiste, de planification familiale ou en hôpital,
– dans un laboratoire de biologie médicale ou un cabinet médical d’anatomopathologie, sur prescription médicale.

Grâce au dépistage, 90% des cancers du col de l’utérus peuvent être évités.

Auto-Prélèvements Vaginaux (APV)
Sur prescription médicale, il s’agit d’un prélèvement à faire soi-même chez soi, à l’aide d’un kit accompagné d’une notice. Le prélèvement est ensuite envoyé pour analyse dans des laboratoires équipés pour rechercher la présence d’éventuels HPV.

Retour en haut