Accueil > L’ICL au congrès international de l’ASCO 2023

L’ICL au congrès international de l’ASCO 2023

Présentation à l'ASCO par Thierry Conroy, directeur honoraire de l'Institut de Cancérologie de Lorraine (ICL) - 2023

Du 2 au 6 juin 2023, le congrès de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) réunit à Chicago la communauté internationale scientifique et médicale en oncologie.
Les plus grands experts de la cancérologie mondiale, dont le Pr Thierry Conroy et le Dr Aurélien Lambert, médecins à l’Institut de Cancérologie de Lorraine, y ont dévoilé des études pionnières et porteuses de stratégies thérapeutiques contre le cancer.

L’American Society of Clinical Oncology (ASCO) est une organisation professionnelle rassemblant des soignants et chercheurs spécialisés dans le domaine du cancer. Le meeting qu’elle organise chaque année à Chicago est le plus important rendez-vous international en cancérologie au cours duquel les médecins du monde entier dévoilent les dernières avancées en oncologie.

Plus de chances de guérison et une meilleure qualité de vie dans la prise en charge du cancer du rectum !
Dimanche 4 juin 2023, le Pr Thierry Conroy, oncologue et directeur honoraire de l’ICL, a présenté les résultats de
 l’étude PRODIGE 23. « Depuis 25 ans, aucune avancée majeure n’a marqué la prise en charge des cancers du rectum localement avancés. Avec l’étude PRODIGE 23, nous sommes heureux d’apporter de nouvelles perspectives aux patients : amélioration des chances de survie et de guérison, réduction significative des métastases, meilleure tolérance et qualité de vie maintenue ou améliorée. Je remercie les patients qui ont participé à cette recherche, leurs familles, les équipes de recherche qui ont permis ces résultats et l’engagement à nos côtés de La Ligue contre le cancer ».

Suite à la publication des premiers résultats en 2020, le traitement des cancers du rectum par administration de FOLFIRINOX en néoadjuvant était devenu le traitement de référence en France et dans de nombreux pays étrangers. Ces résultats ouvrent la voie à des traitements individualisés qui peuvent être moins mutilants et qui permettent de préserver la qualité de vie ; les résultats de survie à long terme étaient attendus, et valident ce traitement comme l’option aujourd’hui la plus efficace.

Une très belle avancée de portée internationale pour les patients !

► Abstract de l’étude “Total neoadjuvant therapy with mFOLFIRINOX versus preoperative chemoradiation in patients with locally advanced rectal cancer: 7-year results of PRODIGE 23 phase III trial, a UNICANCER GI trial.sur le site de l’ASCO

Retour en haut